Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
1 jour ago
By motogp.com

Rossi : « C’est plus ou moins la course que j’attendais »

Valentino Rossi, qui était revenu au châssis 2016 pour la grande finale de Valence, s’adjugeait finalement la cinquième place.

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), qui occupait la septième position sur la grille, n’aura pas réussi à accrocher le bon wagon au départ du Grand Prix de Valence.

Un temps repoussé au huitième rang, le nonuple Champion du Monde finissait malgré tout par se défaire de Jack Miller (EG 0,0 Marc VDS) et Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar). Les chutes des deux Ducati allait ensuite lui faire gagner deux places supplémentaires, mais dans les derniers tours l’Italien n’était pas en mesure de résister à Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) et devait ainsi se contenter de la cinquième place. Mais à vrai dire le représentant du team Movistar Yamaha MotoGP espérait guère mieux.

#ValenciaGP : Les réactions des pilotes après la course

« C’est plus ou moins la course que j’attendais, confiait-il lors du debriefing. J’ai tenté de rien lâcher, mais nous avons des difficultés avec les pneus, nous n’avons pas suffisamment de grip pour aller plus vite. »

Et à la différence des deux premières journées, Valentino Rossi révélait en fait avoir eu recours au châssis 2016 durant la course, pour tenter de trouver des éléments de solution aux soucis rencontrés par la marque aux diapasons.

« Samedi soir, nous avons décidé de changer de châssis, de revenir à celui de 2016 pour tenter de comprendre, indiquait le transalpin. Nous avions prévu d’effectuer la comparaison lors du Test, mais on s’est dit pourquoi ne pas essayer dès dimanche. Parfois en course, on comprend davantage qu’en dix jours de Test. C’est ce que nous avons fait. Malheureusement, ça n’a pas eu les résultats escomptés, mais je pense que nous avons compris certaines choses intéressantes. »

« C’était une décision risquée et très sincèrement, c’est assez compliqué de progresser en une seule journée, reprenait-il. Mais je pense que nous aurions obtenu un résultat assez similaire avec la moto utilisée samedi. »

Dès mardi, les premiers essais hivernaux débuteront pour l’ensemble du plateau, et cette période s’annonce importante aux dires de l’Italien.

« La moto 2016 était beaucoup plus maniable, mais nous avions des soucis en termes de dégradation du pneu. Nous ne savons pas encore quel modèle servira de base pour la saison 2018. Cette période s’annonce donc importante, car nous devons absolument réduire cet écart qui nous sépare de nos concurrents avant le début de la prochaine saison. »

Résumé: Pedrosa gagne devant Zarco et le Champion Márquez

Recommandés