Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 heures ago
By motogp.com

Miller : « Je m’y fais peu à peu et je me sens à l’aise »

Jack Miller aura réalisé une belle entrée en matière au guidon de sa nouvelle Desmosedici GP17.

Ces deux premières journées de Test Officiel marquaient véritablement le début d’un nouveau chapitre pour Jack Miller (Octo Pramac Racing). Ce dernier effectuait en effet ses premiers tours de piste en tant que représentant du team Octo Pramac Racing et d’entrée l’Australien se montrait plutôt à l’aise au guidon de la Desmosedici GP17, lui qui n’avait pas connu d’autres montures que la Honda RCV.

Miller impressionné par le nouveau pneu soft

Preuve en est, Jack Miller s’adjugeait la cinquième place lors de la première journée, grâce à son chrono en 1’30.635. Le vainqueur du DutchTT 2016 n’aura pas été en mesure de hausser le ton par la suite, mais continuait de se montrer enchanté par cette nouvelle aventure :

« J’aime vraiment la stabilité que procure cette moto au freinage, indiquait la nouvelle recrue du team italien, qui aura parcouru un total de 102 tours. Bien sûr c’est différent comparé à ce que je connais, mais je m’y fais peu à peu et je me sens vraiment à l’aise. »

Rien ne venait à vrai dire entamer la confiance de Jack Miller, pas même cette petite chute dont il aura été victime après seulement 40 minutes mercredi.

« La piste était encore fraîche et du coup je me suis fait piéger. Par chance, l’équipe a pu réparer la moto assez rapidement pour me permettre de reprendre la piste. Même si de toute évidence j’aurais préféré faire plus de tour, nous évitons le désastre, expliquait l’Australien, qui se voyait au final crédité de la huitième place. Nous avons d’ailleurs pu boucler une grande partie de notre programme aujourd’hui. Nous avons testé quelques petites choses sur la moto, comme un nouveau carénage aérodynamique, ainsi que différents pneus. Le pneu soft testé était assez intéressant, il semble avoir une plus longue durée de vie et mon rythme était très bon dès le début, donc je suis plutôt surpris. »

La prochaine étape consistera donc à confirmer ces paramètres entrevus en deux jours.

« Ceci étant il nous faudra revenir sur certains trucs car nous les avons testés un peu rapidement, mais ça tombe bien car dans quelques jours nous serons à Jerez. Je suis vraiment impatient de reprendre la piste. Je veux vraiment terminer l’année en beauté pour revenir plus fort en 2018. »

Marquez conclut l'année au sommet à Valence

Recommandés