Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
29 jours ago
By motogp.com

Programme chargé pour Movistar Yamaha à Valence

Maverick Viñales et Valentino Rossi repartent du premier Test de pré-saison avec les quatrième et septième chronos.

Maverick Viñales et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), qui s’étaient respectivement classés premier et cinquième de la première journée de Test Officiel à Valence, ont poursuivi mercredi, leur travail en vue de la saison 2018, avec toujours deux préoccupations centrales : le châssis et le moteur.

Les réactions des pilotes Movistar Yamaha après le Test

« Le programme était assez chargé, expliquait Massimo Meregalli. Nous avons commencé par comparer le châssis 2016 avec celui de cette année, car nous avons rencontré pas mal de difficultés de ce point de vue là cette saison. Nous avons ensuite testé un prototype de moteur que nous pourrions avoir et un nouveau carénage. Il s’agissait là encore d’un prototype mais les premières impressions de nos pilotes sont plutôt positives. »

Maverick Viñales, qui repartait au final avec le quatrième chrono de ce Test, se montrait en tout cas plutôt satisfait du travail accompli en deux jours.

« Nous avons travaillé sur le moteur pour essayer de cerner quelle direction à prendre. Je suis plutôt content, nous avons bien travaillé durant ces deux journées. Certes, je me sentais plus à l’aise lors de la première journée, mais les conditions de piste étaient légèrement différentes comparé à mardi, reconnaissait le pilote ibérique, auteur d’un tour en 1’30.640, qui le positionnait à six dixièmes de Marc Márquez. Mais le feeling revient progressivement et c’est bon de terminer le Test ainsi. »

Meregalli revient sur le Test de Valence

Du côté de Valentino Rossi, ces deux journées furent également constructives, même si le nonuple Champion du Monde figurait un peu plus loin dans la hiérarchie.

« Ce mercredi, nous avions pas mal de travail car nous avions différents moteurs à évaluer. Nous étions essentiellement focalisés sur ça. Il s’agissait de bien cerner la direction à suivre pour la suite, c’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai enchaîné les tours tout en essayant d’être le plus précis possible dans mon travail, confiait l’Italien, tout compte fait pointé en septième position à presque sept dixièmes. Je leur ai transmis mes indications. Sinon nous avons également travaillé sur le cadre et sur l’électronique. La journée fut longue mais positive au final. Ce n’était pas si mal. »

Le team Movistar Yamaha se rendra à présent dans quelques jours à Sepang afin d’y effectuer des essais privés.

« Nous allons désormais procéder aux mêmes comparaisons à Sepang dans 10 jours, reprenait Massimo Meregalli. C’est important pour nous de confirmer ces données de telle sorte à ce que les ingénieurs japonais puissent travailler et préparer la moto que nous alignerons fin janvier. Nous avons choisi Sepang pour avoir la possibilité de tester sous la pluie. Mais les problèmes que nous avons eu cette année étaient surtout en lien avec le manque de grip présent sur certaines pistes. Dès que nous étions en présence d’une piste avec peu d’adhérence, nous étions en difficulté par rapport à nos adversaires, sinon nous étions compétitifs. C’est vraiment un point sur lequel nous devons travailler, car nous devons être capables d’être rapides en toute circonstance. »

Marquez conclut l'année au sommet à Valence

Recommandés