Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
28 jours ago
By motogp.com

Redding fait ses premiers pas au guidon de l’Aprilia RS-GP

Tandis que Scott Redding entamait un nouveau chapitre avec Aprilia, Aleix Espargaro était occupé à procéder aux dernières validations.

L’Aprilia Racing Team Gresini accueillait, lors du premier Test Officiel à Valence, un petit nouveau dans ses rangs en la personne de Scott Redding. Pour le Britannique, qui évoluait depuis deux ans sur une Ducati du team Octo Pramac Racing, l’objectif était donc de se familiariser tant avec l’Aprilia RS-GP qu’avec sa nouvelle équipe.

Le Test de Valence vu par Albesiano

« Ces deux journées se sont bien passées, même si le feeling est forcément différent comparé à celui que j’avais sur la Ducati, reconnaissait le pilote anglais, finalement crédité du 19e temps. Il m’a d’ailleurs fallu quelques tours avant de commencer à cerner la moto. Nous avions procédé à quelques modifications lors de cette deuxième journée pour me permettre d’avoir un meilleur feeling. Finalement nous sommes très légèrement revenus sur nos pas. Mes premières impressions n’étaient pas mauvaises, j’ai juste besoin de plus de temps pour comprendre comment aller plus vite avec cette moto. Les motos sont différentes, donc vos repères changent que ça soit au niveau du moteur ou du pilotage. »

« Nous avons travaillé sur ma position de conduite, sur les suspensions, ainsi que sur l’électronique pour avoir une idée des réglages qui me conviennent le mieux, ajoutait-il. Nous avons également testé un pneu avant dur, mais avec la baisse des températures sur la fin, je suis tombé. Je suis content même si je m’attendais à un peu mieux en termes de chronos. Mais à vrai dire je n’étais pas dans cet état d’esprit d’attaquer. Je voulais surtout comprendre la moto. »

De l’autre côté du box, l’ambiance était tout aussi studieuse. Aleix Espargaró s’était en effet vu confier la mission ‘de valider certains points qui caractériseront le modèle 2018’ selon les propres termes du team manager Romano Albesiano. Et bien que le bras-oscillant ne lui ait pas donné entière satisfaction, l’Espagnol se disait plutôt content du Test dans son ensemble.

« Nous avons testé un cadre différent, ainsi qu’un nouveau bras-oscillant qui ne m’a pas totalement convaincu. Il ne m’a pas apporté les améliorations souhaitées. Nous avons également testé plusieurs configurations pour ce qui est de la géométrie. Nous n’avions pas d’autres grandes nouveautés. Mais au final, je suis plutôt satisfait. Après un week-end compliqué, nous avons pu confirmer que nous pouvions tourner en 1’30, ce qui est plutôt bien, se félicitait le natif de Granollers, qui aura figuré dans le Top 10 à chacune des journées. Bientôt nous nous rendrons à Jerez. Il s’agira de confirmer ce que nous avons testé ici et nous attendrons de voir la moto 2018 à Sepang. »

Recommandés