Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
25 jours ago
By motogp.com

Márquez : « Je ne retiendrai que les erreurs de 2017 »

Le Champion du Monde revient sur la saison passée, ses victoires, son rival, mais aussi ses 27 chutes qui l’ont malgré tout mené au titre.

Titré à l’occasion de la finale du calendrier à Valence, Marc Márquez (Repsol Honda Team) est désormais le plus jeune sextuple Champion du Monde et le plus jeune à s’être emparé de quatre sacres en catégorie reine. Les chiffres sont clairement à son avantage : il a remporté 80 % des Championnats du Monde MotoGP™ auxquels il a participé. Mais en coulisses, la réalité n’est pas aussi évidente qu’il y paraît et Márquez est d’ores et déjà en train de réfléchir à la manière de s’améliorer après avoir défendu sa couronne en dépit d’un début de saison « désastreux », selon ses propos.

Márquez : « Je ne retiendrai que les erreurs de 2017 »

« Après avoir été Champion, vous vous sentez invincible, » confie le Catalan. « Mais ce n’est pas comme ça. C’est peut-être mon caractère, mais je sais que l’année prochaine je ne retiendrai que les erreurs de 2017 et non les bonnes choses. Cet hiver, j’essaierai de comprendre dans quels domaines j’ai besoin de progresser. La première partie de la saison, les six premières épreuves, a été un désastre pour moi et j’ai commis de nombreuses erreurs. »

Après avoir été Champion, vous vous sentez invincible, mais ce n’est pas comme ça. Marc Márquez

Après ce départ difficile, les choses ont commencé à rentrer dans l’ordre et le natif de Cervera a retrouvé un meilleur feeling au guidon de sa RC213V. Toutefois, les 27 chutes dont il a été victime durant l’année montrent que cela n’a pas été de tout repos. Les commentaires, même les plus enjoués, qualifiant cela du style propre à Márquez cachent une tout autre vérité. « Ces 27 chutes sont survenues à cause de quelque chose. Ce n’est pas en raison de mon style... Elles ont eu lieu parce que j’avais besoin d’aller au-delà des limites pour être là. Certaines m’ont beaucoup aidé à terminer les épreuves, car si je suis parti à la faute aux essais, je savais que je devais me montrer prudent dans tel virage et donc tenter de le négocier d’une façon différente. »

Avec plus d’expérience et de tests — durant lesquels Márquez a souvent dépassé le cap des 100 tours —, la situation a commencé à changer et son équipe a tenu un rôle prépondérant dans cette réussite : « Il y a eu une fois, sur une ou deux courses, où je ne me sentais pas à l’aise sur la moto. Chaque fois que j’essayais de forcer, je tombais. Il était donc temps de changer notre approche et, surtout quand vous êtes entouré d’une bonne équipe, cela est plus facile. Par exemple, cette année, j’ai chuté 27 fois et je n’ai jamais eu de commentaires de la part de mes mécaniciens. Ils me disaient seulement : “ne t’inquiète pas, nous allons réparer la moto et demain tu pourras repousser davantage tes limites si tu le souhaites.” »

#BIG6 : Márquez revient sur sa saison 2017

À partir du moment où le dénouement du Championnat a commencé à prendre forme, le pilote Honda a dû rivaliser face à Andrea Dovizioso (Ducati Team), lequel a peu à peu joué le rôle d’unique adversaire dans la course à sa propre succession. Márquez a tiré des enseignements de cette affrontement en prévision de l’année à venir : « Au début de la saison, je me suis dit “Dovizioso ne me battra pas”. Ou plutôt, lorsqu’il a triomphé au Mugello, je me suis dit “Dovi' a gagné et il a pris des points à Maverick et à Valentino.” Mais au final, la leçon la plus importante que j’ai apprise cette année a été de ne jamais négliger quelqu’un. »

Cette incroyable campagne 2017 restera sans nul doute dans les annales du Championnat. Elle restera également dans les souvenirs des deux protagonistes, lesquels ont livré des duels à couper le souffle sur le sec comme sous la pluie, arrachant six victoires chacun.

Visionnez l’interview ci-dessus en intégralité dans laquelle Marc Márquez revient en détail sur sa saison 2017.