Achat de billets
Achat VidéoPass
News
28 jours ago
By motogp.com

Siméon, Nakagami, Morbidelli, Lüthi : portrait des rookies

En 2018, le MotoGP™ accueille quatre nouveaux pilotes. Alors qui sont-ils ? motogp.com vous les présente.

Cette année encore, quatre nouveaux pilotes feront leur arrivée en MotoGP™ : Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS), Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemisu), Tom Lüthi (EG 0,0 Marc VDS) et Xavier Siméon (Reale Avintia Racing). À moins d’une semaine du Test Officiel de Sepang, motogp.com vous propose donc de mieux les connaître.

Franco Morbidelli
Né à Rome, Franco Morbidelli débute sa carrière en FIM Superstock 600 ; catégorie où il empochera le titre en 2013. L’Italien, aux origines brésiliennes, dispute cette même-saison trois courses en wildcard à Misano, au Japon et à Valence. 2014 marque finalement son arrivée à temps complet en mondial Moto2™ et le transalpin y décroche la 11e place du général. L’année suivante, le pilote du team Italtrans Racing grappille une position supplémentaire et grimpe sur son tout premier podium à l’occasion du GP d’Indianapolis. Mais une blessure à la jambe vient gâcher sa campagne 2015. Passé chez EG 0,0 Marc VDS, Franco Morbidelli commence à monter en puissance courant 2016 avec pas moins de huit podiums. Le Romain échouera au pied du podium final, mais en 2017 cette fois, la couronne ne lui échappera pas. Auteur de huit succès et quatre autres podiums, Franco Morbidelli l’emportera en effet face à Tom Lüthi (EG 0,0 Marc VDS), celui qui deviendra justement son coéquipier en 2018.

Morbidelli apporte des ajustements au set-up de sa Honda

Tom Lüthi
Franco Morbidelli et Tom Lüthi seront ainsi associés au sein d’un même team. Le Suisse, âgé de 31 ans, faisait à vrai dire figure de pilier en catégorie intermédiaire depuis 2007 ; année où il a rejoint la 250cc. Également sacré Champion du Monde 125cc en 2005, le pilote helvète affiche une certaine régularité et ce dernier a déjà eu l’opportunité de participer à des essais en MotoGP™ en compagnie de KTM. En revanche, Tom Lüthi n’a pas encore roulé avec la Honda RCV sur laquelle il évoluera en 2018, puisqu’il était blessé. Son objectif sera donc de combler aussi vite que possible le temps perdu dès le premier Test Officiel de l’année à Sepang. Néanmoins son équipe dispose tout de même d’une petite idée de ce qu’on peut attendre d’un rookie, puisque Álex Márquez était présent en remplacement de Tom Lüthi lors des ultimes essais privés à Jerez.

A. Márquez en piste sur une MotoGP™ à Jerez

Takaaki Nakagami
Takaaki Nakagami, auteur de deux succès en Moto2™, rejoindra le MotoGP™ lui aussi en 2018. Le Japonais y sera plus exactement associé à Cal Crutchlow au sein du team LCR Honda Idemitsu. Âgé de 25 ans, le natif de Chiba était au coude à coude avec Franco Morbidelli, pour la place de meilleur rookie lors du premier Test Officiel à Valence.

Nakagami revient sur son adaptation au MotoGP™

Xavier Siméon
À l’image de Franco Morbidelli, Xavier Siméon est issu du monde du Superstock. Le Belge y fut en effet sacré en 2006 dans le cadre de la catégorie 600 et trois ans plus tard en Superstock 1000. Arrivé en mondial Moto2™ courant 2010, en tant que remplaçant, Xavier Siméon est titularisé chez Tech3 Racing l’année suivante. En 2013, alors qu’il évolue pour le compte du Maptaq SAG Team Zelos, ce dernier empoche sa première pole, une seconde suivra en 2015. Durant cette période, il inscrira également un succès à l’occasion du Grand Prix d’Allemagne 2015 et trois autres podiums. Premier Belge à rejoindre la catégorie MotoGP™, Xavier Siméon officiera sous les couleurs de Reale Avintia Racing en 2018.

Siméon : « Arriver en MotoGP™ est le rêve de tout pilote »

Alors qui succédera à Johann Zarco, titré meilleur rookie la saison dernière ? Réponse dans onze mois à Valence. En attendant vous pourrez suivre leur progression dès dimanche, pour le premier Test Officiel 2018 à Sepang.

Recommandés