Achat de billets
Achat VidéoPass
News
27 jours ago
By motogp.com

Borsoi : « Hériter de la moto de Dovizioso est un avantage »

Gino Borsoi, Directeur Sportif du team Ángel Nieto, fait part de ses attentes pour la saison 2018 en amont du Test de Sepang.

Gino Borsoi, Directeur Sportif du team Ángel Nieto, a accordé une interview à motogp.com, alors que le Test Officiel de Sepang approche désormais à grands pas. De la moto en passant par le nom de la structure : quelques nouveautés figurent au programme de cette saison 2018. En revanche, la composition de l’équipe restera la même : Álvaro Bautista et Karel Abraham continueront de porter leurs couleurs.

Quel bilan tirez-vous de la saison passée ?
« Cette année aura été intéressante et plus particulièrement la première moitié de saison, puisque nous étions souvent en bagarre devant. Álvaro y a décroché de bons résultats, mais par la suite nous avons connu quelques problèmes, qui nous ont empêchés de tirer pleinement profit de la moto […] Avec Karel, ça a été un peu l’inverse. Exception faite du GP d’Argentine où il avait décroché la deuxième place des qualifications, il a démarré en douceur et puis il est monté en puissance sur la fin. Ça ne s’est pas forcément vu, mais il était bien plus proche des meilleurs, surtout en qualifications. En général, je pense donc que ça a été une bonne année pour l’équipe. »

Comment voyez-vous la saison qui se profile ?
« À vrai dire, nous avons beaucoup d’espoirs. Nous héritons de la GP17 d’Andrea Dovizioso. Autrement dit, nous posséderons une moto déjà pourvue d’une bonne base alors que les équipes officielles débutent dans un tout nouveau projet. Ceci étant, le team d’usine avait redressé la barre assez rapidement en 2017… Mais cette moto reste un avantage évident. Elle fonctionnait à merveille la saison passée au point de lutter pour le titre. »

Qu’attendrez-vous concrètement du team en 2018 ?
« Difficile de donner une position au classement. Figurer dans le Top 5 sur une course est déjà un superbe résultat pour une équipe indépendante. Mais après tout, pourquoi pas ? Certains teams satellites ont bien décroché des podiums en 2017. C’est une option qui n’est pas à exclure, surtout quand on dispose d’une bonne moto et de bons pilotes. Je crois que les Tests de Malaisie et de Thaïlande nous permettront de savoir où nous en sommes exactement. »

Qu’a-t-il manqué à Karel Abraham en 2017 ?
« En début de saison, Karel n’était pas forcément préparé pour rivaliser face aux meilleurs je pense. Mais avec une bonne moto, il a tout de même pu montrer qu’il était capable d’obtenir de bons résultats, comme ce fut le cas en Argentine. Sur la deuxième moitié de saison, alors qu’il était dorénavant au sommet de sa forme, nous avons joué de malchance avec la moto. Du coup nous n’avons pas pu atteindre les performances espérées. »

Cette année, l’équipe porte également un nouveau nom…
« Oui, notre équipe porte le nom d’Ángel Nieto et c’est un véritable honneur, un atout supplémentaire pour tous, qui doit nous inciter à travailler encore plus. Durant de nombreuses années, Ángel a été une référence pour nous tous. Nous nous devons donc d’être à la hauteur pour lui, et gagner si nous le pouvons. »

Cette année, les contrats d’Álvaro et de Karel arrivent tous deux à expiration. Est-ce que vous gardez un œil sur certains pilotes en particulier ?
« C’est vrai que nous suivons de près un autre pilote, mais pour le moment nous n’avons encore parlé à personne. Je pense que nous devons voir comment cette saison débute, les résultats obtenus, car Álvaro et Karel sont tous deux de très bons pilotes. Donc si ces derniers poursuivent de la sorte, je ne pense pas que nous nous tournerons vers quelqu’un d’autre. Nous leur faisons confiance et puis nous aborderons ce sujet plus tard. »

Le team Ángel Nieto reprendra du service lors du prochain Test à Sepang en fin de semaine.

Recommandés