Achat de billets
Achat VidéoPass
News
18 jours ago
By motogp.com

Bartholemy : Qui saura convaincre EG 0,0 Marc VDS pour 2019?

Quelque peu déçu de n’avoir obtenu qu’une année de contrat avec Honda, Michael Bartholemy disait étudier toutes offres pour le futur.

motogp.com a pu s’entretenir avec Michael Bartholemy, en marge de la grande présentation EG 0,0 Marc VDS, qui se tenait lundi à Madrid.

Interviewé en amont du #SepangTest, le Team Principal de la structure belge nous avait déjà confié son désir de long contrat ‘avec Honda ou n’importe quel autre constructeur’. Deux mois plus tard, où en est-on ? Y a-t-il du nouveau ?

« Il y a peut-être quelques news, disait-il en souriant. Mais je pense qu’il est encore tôt. Nous discutons… Nous discutons avec Honda, ce qui est normal car ça fait désormais quatre ans que nous sommes associés avec eux. Ceci étant, certaines choses ont changé chez eux depuis novembre. »

Bartholemy : « Certaines choses ont changé chez Honda »

« Nous devons voir quelles options se présentent à nous, reprenait-il. Mais je ne veux pas décider trop tard dans la saison. Disons que j’aimerais avoir tous les éléments sur la table fin mars, pour trancher en avril – mai, c’est l’objectif. »

Davide Brivio, Team Manager de Suzuki Ecstar, avait déclaré il y a quelques semaines au site motorsport.com, vouloir une équipe satellite. Alors, si EG 0,0 Marc VDS ne parvenait pas à trouver un terrain d’entente avec Honda, la piste Suzuki pourrait-elle être envisageable ?

« Suzuki fait partie des constructeurs avec qui nous discutons, répondait Michael Bartholemy. Comme je l’ai dit, nous discutons avec certains d’entre eux. Nous étions peut-être un peu déçus quand Honda nous a proposé un contrat d’un an avec des motos de 2017. Nous aurions aimé plus de soutien de leur part. Mais les choses changent et pour eux aussi. Je pense que nous sommes un des meilleurs teams indépendants sur le marché... À voir, l’objectif est d’avoir un partenaire pour ces trois prochaines années et de ne pas signer pour seulement un an ! Nous verrons qui saura mieux nous convaincre pour notre futur. »

D’autres ont en revanche d’ores et déjà tranché, à l’image de Tech3, qui officialisait lundi sa collaboration avec KTM pour ces trois prochaines années.

« Hervé a agi très rapidement, il nous a battus, déclarait Michael Bartholemy en plaisantant. Normalement je suis assez rapide dans la prise de mes décisions. Mais c’est ce qui rend aussi le Championnat excitant côté satellites. »

Recommandés