Achat de billets
Achat VidéoPass
News
18 jours ago
By motogp.com

Suzuki – KTM : auront-ils plus ou moins de concessions ?

En amont de la saison 2018, certains constructeurs perdent leurs avantages, d’autres en gagnent. Qu’en est-il dans le cas de Suzuki et KTM ?

Le MotoGP™ élabore son règlement technique pour rendre les courses plus sûres mais pas seulement. L’objectif est également d’offrir plus de bagarres entre les différents constructeurs. En fonction de leur ancienneté et des résultats précédemment décrochés, des avantages sont ainsi accordés à certaines marques, afin que ces dernières puissent avancer dans leur développement.

Quels avantages pour Suzuki en 2018 ?

L’an passé Suzuki n’a par exemple inscrit aucun podium. En d’autres termes, l’usine de Hamamatsu regagne quelques avantages, comme celui de posséder neuf moteurs par pilotes en cours de saison, au lieu de sept. Par ailleurs, son évolution n’est pas gelée contrairement aux constructeurs sans concessions.

De son côté, KTM perd son statut de ‘rookie’. La marque autrichienne sera donc soumise aux mêmes règles que les autres concernant les carénages : un seul sera homologué par pilote en début de saison. Des pièces pourront être retirées de celui-ci, mais un seul changement de design est autorisé.