Achat de billets
Achat VidéoPass
News
16 jours ago
By motogp.com

Lowes et Martín récupèrent les commandes à Jerez

Sam Lowes et Jorge Martín se sont montrés les plus rapides lors d’une deuxième journée de Test à Jerez, interrompue avant son terme…

Les pilotes du Moto2™ et du Moto3™ reprenaient du service à Jerez pour une seconde journée de Test. Sachant que la première avait été écourtée par la pluie, il n’y avait pas de temps à perdre. Malheureusement la piste était encore humide par endroits au moment d’entrer en action. Ceci étant avec le soleil présent, cette dernière finit par sécher, ce qui permit aux équipes d’avancer dans leurs derniers préparatifs. Rappelons que la première course se tiendra dans tout juste 19 jours au Qatar.

Martín riposte à Jerez

Cette fois, c’était au tour du Moto3™ d’ouvrir le bal, mais les débuts furent donc relativement timides. Du fait des conditions météo, seul neuf pilotes réalisèrent un chrono et les honneurs revenaient à Andrea Migno (Ángel Nieto Team). Auteur d’un tour en 1’52.444, l’Italien devançait alors son compatriote Tony Arbolino (Marinelli Snipers Team) et le Thaïlandais Nakarin Atiratphuvapat (Honda Team Asia), visiblement à l’aise sous le mouillé. Lorenzo Dalla Porta (Leopard Racing) et Adam Norrodin (Petronas Sprinta Racing) se classaient quant à eux quatrième et cinquième.

La grille était en revanche réunis au grand complet pour la seconde session. Jorge Martín (Del Conca Gresini Moto3) en profitait pour frapper un grand coup en allant chercher un temps en 1’45.945. Six dixièmes plus vite que la référence de la veille propriété d’Arón Canet (Estrella Galicia 0,0), le représentant du team se hissait ainsi en tête devant Enea Bastianini (Leopard Racing). Arón Canet, Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini Moto3) et Tatsuki Suzuki (SIC58 Squadra Corse) héritaient des troisième, quatrième et cinquième positions de la séance.

Malgré les efforts produits par Arón Canet en toute fin de journée, Jorge Martín et Enea Bastianini restaient finalement intouchables. Ces derniers repartaient aux deux premières places, tandis que le Valencien remontait au troisième rang. Derrière on retrouvait au classement combiné : Fabio Di Giannantonio, Marco Bezzecchi et le premier rookie Alonso López. Niccolò Antonelli (SIC58 Squadra Corse), son coéquipier Tatsuki Suzuki (SIC58 Squadra Corse), Lorenzo Dalla Porta (Leopard Racing) et Livio Loi (Reale Avintia Academy) complétaient le Top 10.

Cliquez ici pour accéder aux résultats Moto2™.

Côté Moto2™, la journée se déroulait presque sans encombre. Dès leur première séance, une majorité de pilotes améliorait leur chrono de la veille et sur une piste désormais sèche, Iker Lecuona (Swiss Innovative Investors) s’emparait des commandes grâce à un temps en 1’42.126. Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46), qui s’était distingué la veille, terminait dans son sillage, à tout juste six millièmes. Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS), Luca Marini (Sky Racing Team VR46) et Sam Lowes (Swiss Innovative Investors) pointaient alors aux troisième, quatrième et cinquième rangs.

Mais la hiérarchie allait évoluer lors de la session suivante… Sam Lowes parvenait en effet à aller chercher un tour en 1’41.843. Le Britannique délogeait ainsi son coéquipier de la tête ; lequel se voyait quant à lui repoussé en deuxième position. Au guidon de leur KTM, les représentants du team Swiss Innovative Investors furent d’ailleurs les seuls à passer sous la barre des 1’42. Brad Binder (Red Bull KTM Ajo) héritait de la troisième place devant Francesco Bagnaia et Álex Márquez.

La pluie allait ensuite s’inviter, alors que la catégorie Moto2™ tentait de surpasser le duo Swiss Innovative Investors. Le quatuor de la journée restait de fait identique à celui de la deuxième session. Seul Xavi Vierge (Dynavolt Intact GP) parvenait à s’intercaler entre Francesco Bagnaia et Álex Márquez, pour figurer dans le Top 5. Derrière Álex Márquez, on retrouvait : Romano Fenati (Marinelli Snipers Team), premier rookie en l’absence de Joan Mir (EG 0,0 Marc VDS), Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo), Mattia Pasini (Italtrans Racing Team) et Luca Marini.

Côté Français, Fabio Quartararo (Speed Up Racing), qui s’était focalisé entre autres sur les suspensions et Jules Danilo (NASHI ARGAN SAG Team), terminaient respectivement 16e et 29e.

Quartararo prêt pour le Qatar ?

Cliquez ici pour accéder aux résultats Moto3™.