Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
9 jours ago
By Steve Day

Zarco : L’ex-rookie peut-il désormais viser le titre ?

Steve Day se penche sur le cas Johann Zarco, qui en aura mis plein la vue lors de la campagne 2017. Peut-il désormais viser le titre ?

Steve Day – Qui est-il ?
Steve Day évolue dans le monde de la moto depuis près de 20 ans. Ce dernier, qui a d’abord débuté en tant que pilote, a ensuite basculé côté commentaires. Journaliste sur des courses locales, Steve rejoint à compter de 2010 les équipes britanniques d’Eurosport, pour finalement intégrer la Dorna en 2015. Il y commentera les épreuves du WorldSBK, puis du MotoGP™.

Être sacré Rookie of the Year, lorsqu’on détient deux titres de Champion du Monde Moto2™ ne devrait surprendre personne en-soi et pourtant ! Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) aura véritablement marqué les esprits pour sa première saison de MotoGP™.

À la rencontre des rookies : Johann Zarco

Début 2017, le Français faisait figure de challenger. Outre ceux qui le considéraient comme ‘trop âgé’ du haut de ses 26 ans, ses fans étaient certainement loin d’imaginer eux-mêmes qu’il inscrirait d’emblée plusieurs podiums.

Mais dès le #QatarGP, Johann Zarco allait envoyer un signal fort au reste du plateau, en s’emparant des commandes de l’épreuve. Le tricolore fut en mesure d’accroître son avance durant six tours pour finalement partir à la faute. Malgré la déception quelque peu palpable, ce moment restera une des plus belles entrées en matière jamais réalisée par un rookie.

MotoGP Rewind : #QatarGP

Le représentant du team Monster Yamaha Tech3 enchaînera ensuite avec trois Tops 5, prouvant ainsi que sa prestation du Qatar ne relevait pas du hasard. Et puis arriva Le Mans…

Le week-end incroyable de Zarco en France

Sur ce circuit qui ne lui avait pas forcément réussi par le passé, Johann Zarco allait véritablement être porté par un public survolté, pour franchir la ligne d’arrivée à la deuxième place. Il s’agissait alors de son premier podium et ses adversaires savaient déjà à quoi s’en tenir.

Continuant sur ce rythme effréné, Johann Zarco sera tout compte fait sacré Rookie of the Year, à deux Grands Prix de la fin, dans le cadre du Grand Prix d’Australie. Ce week-end là, le Français manquait de décrocher un second podium pour seulement 16 millièmes, alors qu’il avait momentanément mené. Piqué au vif, le tricolore inscrivait une troisième place la semaine suivante à Sepang et manquait de s’imposer à Valence, où il dut s’incliner dans le dernier tour face à Dani Pedrosa (Repsol Honda Team).

Crédité de la sixième place au classement général, Johann Zarco terminait également premier pilote privé, devant des pilotes bien plus expérimentés comme Jorge Lorenzo (Ducati Team) ou Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol).

La saison 2018 s’annonce quant à elle plutôt bien. Régulièrement aux avant-postes lors des Tests Officiels, il concluait d’ailleurs l’ultime journée de roulage à Losail avec le meilleur temps.

Johann Zarco dit lui-même que sa performance du Qatar a fait plus de bruit que ses deux titres en Moto2™. Quoi qu’il en soit le Français s’est désormais fait un nom en MotoGP™, au point d’être redouté par le Champion du Monde Marc Márquez (Repsol Honda Team). Lequel n’hésitant en effet pas à le citer comme un de ses deux adversaires pour le titre.

Si les pilotes indépendants sont capables de triompher sur une course, le sont-ils également sur un Championnat ? Telle est la question.

Pour être sûr de ne rien rater du MotoGP™ et des prestations de notre tricolore, abonnez-vous dès à présent au VidéoPass.

Recommandés