Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
8 jours ago
By Nick Harris

« Bienvenu au Qatar ! » par Nick Harris

Nick Harris, l’ex-commentateur du MotoGP™, se souvient du #QatarGP il y a quelques années…

Au risque de vous étonner, oui nous avons vu des chameaux sur la route qui nous conduit au circuit de Losail. Ok, c’était il y a 10 ans… Aujourd’hui l’anecdote serait en réalité plus rare.

Je me souviens de ces meetings dans le hall de l’hôtel. Vêtus de nos chemises et de pantalons tout juste sortis de leur emballage, on se serait presque cru à la rentrée des classes.

Loin de l’A43 qui vous mène à Silverstone ou de la route qui relie Cowes à Phillip Island, ce trajet entre Doha et Losail avait plus des allures d’expédition sur Mars, tant le cadre était désertique. Dans le centre, des tours toujours plus grandes poussaient au contraire comme des champignons, à l’image de ce qu’on pourrait voir à New York, de Hong Kong ou de Dubaï. Et que dire de la circulation au milieu de ces quatre-quatre imposants ? Les routes, ronds-points fleurissaient au fil des mois… bref une ville en pleine croissance !

Je me souviens également de cette gare, qui accueillera sans nul doute des milliers de passagers, qui afflueront vers les stades qui se dressent comme de véritables forteresses, des édifices où se tiendront la Coupe du Monde de football 2018.

Passé le Pearl, cet archipel d’îles d’artificielles et le dernier panneau indiquant Al Khor, il n’y avait plus un signe de vie. Plus de mosquées, plus de station service non plus qui remplissait nos voitures pour moins d’un dollar.

Mais ça c’était il y a 14 ans, lorsque le MotoGP™ faisait sa première venue au Qatar, sous pas loin de 40°. Aujourd’hui le paysage est méconnaissable. Les camions se suivent pour transporter ces cargaisons de pierres nécessaires à la construction des futurs stades. Le tout dans un nuage de poussière.

Je n’oublierai jamais ma première image du Circuit International de Losail, sous ce soleil, entouré d’une mer de sable. Une fois encore, tout ça est bien loin. Que ça soit ces projecteurs ou cette sorte de vaisseau spatial situé juste à côté, apparu durant l’hiver. On se croirait dans un décor de Star Wars. En fait ce vaisseau spatial n’est autre qu’un stade de handball, mais l’illusion est parfaite.

Tournez à droite, le début de cette nouvelle saison est juste là, au Circuit de Losail.

Recommandés