Achat de billets
Achat VidéoPass
News
10 jours ago
By Neil Morrison

Márquez, d’autres records en vue ?

En amont du #QatarGP, Neil Morrison analyse la trajectoire de Marc Márquez, qui ne cesse de pulvériser tous les records.

Neil Morrison – Qui est-il ?
Neil a débuté le journalisme sportif en 2013, avant de devenir un habitué du paddock à compter de 2015. Passionné de courses depuis son plus jeune âge, Neil est une véritable encyclopédie. Neil rejoindra l’équipe de commentateurs cette année.

Marc Márquez 2017, la version originale

Marc Márquez… Peu de sportifs peuvent se targuer d’avoir déjà un tel palmarès à tout juste 25 ans. Malgré son âge, l’Espagnol a d’ores et déjà marqué l’histoire du MotoGP™ en devenant le plus jeune pilote à avoir conquis six titres de Champion du Monde toutes catégories confondues. Par ailleurs, le natif de Cervera pointe déjà au sixième rang des pilotes ayant cumulé le plus de succès (61) Et l’histoire ne fait que commencer !

Réputé pour ses talents d’équilibriste, Marc Márquez pulvérise les records au fil des années. De Freddie Spencer, qui fut pendant longtemps le plus jeune vainqueur et le plus jeune Champion en catégorie reine, à Mike Hailwood autrefois plus jeune double Champion du Monde de l’histoire, en passant par Mick Doohan, qui avait remporté le plus de courses sur une saison au sein de l’élite… Ces records semblaient inaccessibles et pourtant.

À égalité avec Mike Hailwood, Eddie Lawson, Geoff Duke et John Surtees, en termes de couronnes décrochées en catégorie reine, Marc Márquez entend désormais franchir un nouveau cap en se hissant au niveau de Mike Doohan. Dès lors il ne manquerait plus que… Valentino Rossi et Giacomo Agostini. Le représentant du team Repsol Honda peut être en tout cas pleinement concentré sur sa mission, puisque ce dernier est déjà assuré de courir ces deux prochaines saisons au sein de la même structure.

When Marquez met Rossi

Restons dans les statistiques… Saviez-vous que Marc Márquez a remporté 35 de 90 courses disputées en MotoGP™ (soit 38%) ? Le pilote ibérique a également figuré à 63 reprises sur le podium (soit 70% du temps) et décroché 45 poles. Autrement dit, les qualifications ont été dominées une fois sur deux par Marc Márquez depuis 2013. À titre de comparaison le taux de victoires en catégorie reine s’élève à 29% pour Valentino Rossi, le taux de podiums du nonuple Champion du Monde avoisine quant à lui les 62%. La différence est un peu plus frappante avec Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa, qui ont gagné 25% et 15% épreuves de MotoGP™ courues. Lesquels ont pour leur part figuré sur le podium à hauteur de 63% et 56%.

« Je ne veux pas penser à ces chiffres, ni aux noms, encore moins aux limites » indiquait-il. À vrai dire le talent de Marc Márquez ne s’illustre pas seulement en chiffres, car fans ou pas, force est de reconnaître que le Catalan est capable de véritables exploits.

Souvenez-vous de cette boulette commise dans le tour de mise en grille à Estoril en 2010, une erreur qui aurait pu lui coûter très cher au Championnat. Sa moto tout juste remise en état, l’Espagnol parvenait néanmoins à prendre le départ depuis le fond de grille et ce dernier allait remonter tout le peloton pour… s’imposer. Souvenez-vous de son ultime apparition en Moto2™, lorsque pénalisé, il avait remontré pas moins de 32 positions durant le Grand Prix de Valence.

Plus récemment il eut également ce sauvetage sur ce même tracé de Valence, où il jouait le titre. Sa moto était littéralement à terre !

Les données du rattrapage réalisé par Márquez à Valence

Sans oublier cette séance de footing improvisée en marge des qualifications à Austin, il y a de cela trois ans, lorsqu’il avait été contraint d’abandonner sa moto sur le bord de piste. Chaque seconde était comptée… et Marc Márquez allait inscrire la pole position au guidon de sa seconde RC213V. Derrière ce sourire qui ne quitte jamais son visage, le pilote Repsol Honda parvient toujours à se sortir de situations improbables.

#QatarCountdown : Márquez décroche la pole à Austin

Ces exploits vont jusqu’à forcer le respect de ses pairs. L’an passé Cal Crutchlow avait déclaré à son sujet : « Ce mec est un phénomène, c’est l’alien du plateau. Il est capable de choses sur sa moto, que personne d’autres ne peut faire. »

En cas de cinq nouvelles victoires en 2018, Marc Márquez pourrait dépasser Jorge Lorenzo en termes de victoires inscrites. Il resterait dès lors devant lui Mike Hailwood, Ángel Nieto, Valentino Rossi et Giacomo Agostini. Mais je ne serais pas étonné qu’il les batte un jour.

Pour être sûr de ne rien rater de la saison 2018 du MotoGP™, abonnez-vous dès à présent au VidéoPass.

Recommandés