Achat de billets
Achat VidéoPass
News
4 jours ago
By motogp.com

Martin s'impose sur le fil au Qatar

Jorge Martín aura tenu bon jusqu'au bout, malgré la présence insistante de son compatriote Arón Canet.

Jorge Martín (Del Conca Gresini Moto3), vainqueur de la dernière manche 2017, s'est illustré au Grand Prix du Qatar. L'Espagnol aura en effet réussi à résister sur le fil à son compatriote Arón Canet (Estrella Galicia 0,0). Lequel échouait finalement à 23 millièmes.

Moto3™ : Martín remporte son duel face à Canet au Qatar

Niccolò Antonelli (SIC58 Squadra Corse) s’élançait depuis la pole position pour la cinquième fois de sa carrière, mais l'Italien ne conservera que très peu de temps les commandes, et pour cause ! Un autre pilote émergeait rapidement en la personne de Jorge Martin. Imprimant le rythme, le Madrilène tenta de s'échapper, avant d'être finalement rejoint par le duo Arón Canet - Enea Bastianini (Leopard Racing).

Toutefois un premier rebondissement allait survenir avec la chute d'Enea Bastianini. Cette bataille aux avant-postes se transformait dès lors en duel. Derrière, le peloton se voyait déjà repoussé à plus de six secondes.

Martín: « Avec Enea et Áron, nous sommes un cran au-dessus »

Jorge Martin restera longtemps installé aux commandes, suivi comme son ombre par Arón Canet. Ce dernier portera tout de même quelques attaques dans les dernières boucles, en vain. Le représentant du team Del Conca Gresini, ressorti en tête du dernier virage, conservera l'ascendant jusqu'au bout. Mais il s'en est fallu de peu, puisque 23 millièmes séparaient les deux hommes à l'arrivée.

Canet : « Mon mauvais départ m’a coûté cher »

La troisième sur le podium fut quant à elle le théâtre d’une bataille sensationnelle entre neuf pilotes : Lorenzo Dalla Porta (Leopard Racing), Niccolò Antonelli (SIC58 Squadra Corse), Gabriel Rodrigo (RBA BOE Skull Rider) Fabio di Giannantonio (Del Conca Gresini Moto3), Kaito Toba (Honda Team Asia), Ayumu Sasaki (Petronas Sprinta Racing), John McPhee (CIP – Green Power) et Marco Bezzecchi (PruestlGP). Ces derniers n'hésiteront pas à aller au contact pour ravir le dernier trophée.

Dalla Porta : « J’ai eu du mal à défendre ma position »

Mais les honneurs reviendront à Lorenzo Dalla Porta. Le transalpin, qui inscrivait son tout premier podium, devançait Niccolò Antonelli, Gabriel Rodrigo et Fabio Di Giannantonio, qui partait pour mémoire de la 16e place. Kaito Toba terminait au septième rang, tandis que Ayumu Sasaki, Jakub Kornfeil et Andrea Migno complétaient le Top 10. Darryn Binder (Red Bull KTM Ajo) et Philipp Oettl (Sudmetal Schedl GP Racing) font partie des pilotes à s'être fait piéger, tout comme Nicolo Bulega (SKY Racing Team VR46) et Alonso Lopez (Estrella Galicia 0,0), qui faisait ses grands débuts en mondial.

#QatarGP : Duel au sommet en Moto3™

Cliquez ici pour accéder aux résultats complets.

Recommandés