Achat de billets
Achat VidéoPass
News
3 jours ago
By motogp.com

#QatarGP : A.Espargaró, à court d’essence

Aleix Espargaró, qui était à la lutte pour une neuvième place jusqu’au dernier tour, ne faisait pas mieux que 19e sur le tracé qatari.

Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), qui avait manqué de peu la Q2 à Losail, entretenait de bons espoirs en vue de la course. Mais pour l’Espagnol, les choses se corsèrent dès le quatrième tour avec ce témoin d’alerte apparu sur le tableau de bord de son RS-GP. Tout en essayant de conserver un maximum d’essence, le représentant du team Aprilia Racing Team Gresini était quand même en mesure de remonter aux portes du Top 10…  

« J’ai pris un bon départ, explique-t-il. Je crois que je figurais parmi les rares pilotes à être parti avec un pneu soft avant. Je pense que c’était la bonne décision, car je me sentais assez à l’aise. Mais dans le quatrième tour, une alarme s’est enclenchée sur mon tableau de bord, comme quoi on était un peu juste niveau essence. J’ai alors décidé de passer sur le mapping 3 pour essayer de réduire la consommation. J’ai tout donné en course, mais j’étais très très lent. À un moment, j’ai malgré tout pu revenir sur Iannone et Miller, mais avec ce problème d’essence je n’ai pas pu défendre mes chances. »

En effet, Aleix Espargaró était contraint de lâcher prise dans le dernier tour et le Catalan ne faisait pas mieux que 19e.

« C’est dommage, commente-t-il. Si j’avais pu utiliser le même mapping qu’hier, je suis convaincu qu’on aurait pu se battre pour un Top 6, car nous étions compétitifs... Nous devons comprendre ce qu’il s’est passé, pour ne pas connaître le même problème à l’avenir. »

Recommandés