Achat de billets
Achat VidéoPass
News
18 jours ago
By motogp.com

Qui mènera la danse à Termas de Río Hondo ?

Le MotoGP™ se rend sur les terres du tango, en Argentine, pour la deuxième épreuve du calendrier 2018.

Quand on vous dit tango, vous pensez à… l’Argentine et c’est justement la prochaine étape du calendrier MotoGP™. Destination délaissée durant 14 ans, ce pays d’Amérique du Sud accueille de nouveau les pilotes depuis quatre saisons et c’est désormais sur la piste de Termas de Río Hondo que ces derniers s’affrontent.

#ArgentinaGP : Le MotoGP™ entre dans la danse !

Andrea Dovizioso (Ducati Team) y arrive en leader après sa victoire de Losail ; un succès décroché au terme d’un combat très serré face à Marc Márquez (Repsol Honda Team). Pointé en tête à l’entrée du dernier virage, l’Italien avait pu résister à son rival pour rééditer ses prestations de Spielberg et Motegi. 27 petits millièmes séparaient les deux hommes sous le drapeau à damier. Alors assisterons-nous à un autre duel entre le Champion du Monde et son dauphin ?

Vidéo gratuite : Le dénouement du #QatarGP

Une chose est sûre, l’Espagnol entend bien prendre sa revanche sur ce tracé qui lui a réussi à deux reprises, en 2014 et 2016. L’année passée, le représentant du team Repsol Honda y était en revanche parti à la faute.

Un autre pilote s’inviterait volontiers à cette lutte, à défaut d’y avoir participé au Qatar : Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP). Décroché par les leaders en toute fin de course, l’Italien se voyait tout de même récompensé de la troisième marche du podium, trophée que briguait toute une meute de loups selon ses propres termes.

Zarco retrace son #QatarGP

Parmi eux trois pilotes satellite ô combien dangereux : Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing), Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), dont le dernier Top 3 date justement d’il y a un an et Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3). Le Français, qui avait gagné dix places lors du précédent GP d’Argentine, a débuté sa saison sur les chapeaux de roues. Parti de la pole, le représentant du team Monster Yamaha Tech3 a mené l’équivalent de 17 tours avant d’être repoussé au huitième rang, battu entre autres par Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP).

Crédité du 12e temps des qualifications, le Catalan aura réalisé une remontée de toute beauté pour tout compte fait se classer sixième, trois positions derrière son coéquipier. Doit-on y voir la fin d’une période agitée pour Movistar Yamaha ? En tout cas, le pilote ibérique est le dernier vainqueur en date sur le tracé de Termas de Río Hondo.

"Pourquoi Lorenzo s'est-il jeté de sa moto au #QatarGP ? "

D’autres auront en revanche connu une moins bonne entrée en matière à l’instar d’Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), qui se sera fait piéger passé le cap de la mi-course. Même chose pour Jorge Lorenzo (Ducati Team), contraint de se jeter de sa Desmosedici après avoir rencontré un problème de frein. Et le Majorquin n’avait pas été plus chanceux à Termas de Río Hondo la saison passée, victime d’une chute dans la première boucle.

Tous deux auront donc à cœur de se rattraper, tout comme l’Aprilia Racing Team Gresini, décidément peu verni à Losail ; Aleix Espargaró et Scott Redding n’ayant fait mieux que 19 et 20e. Chez Red Bull KTM Factory Racing, il s’agira également de redresser la barre après l’abandon de Pol Espargaró et la 18e place de Bradley Smith.

Soyez au rendez-vous dès vendredi 14h45 (heure française) pour la toute première séance d’essais libres de l’#ArgentinaGP !

Recommandés