Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By Michelin

Un composant de plus pour Michelin en Argentine

Michelin prend la direction de l’Argentine et Termas de Río Hondo pour l’#ArgentinaGP, deuxième manche du Championnat du Monde 2018.

Le circuit sud-américain est un vrai challenge pour les pilotes, teams, machines et surtout les pneumatiques à cause des températures élevées et de l’abrasivité du revêtement. C’est l’un des circuits les plus exigeants de l’année. Et d’autant plus cette saison car plusieurs portions du tracé long de 4,806 km ont été resurfacées. Michelin et ses teams-partenaires n’ont aucun data sur le type de surface et les différences avec l’ancien revêtement.

En raison de ce resurfaçage, l’allocation de pneus Michelin Power Slicks est quelque peu différente des trois avant et trois arrière habituels puisqu’une quatrième option est proposée. Il y aura donc un soft, deux medium et un hard pour l’avant et l’arrière. Les deux mediums avant ont des gommes différentes, alors que les deux medium arrière ont des constructions différentes. La plupart des pneus présentent un design symétrique, sauf le hard arrière doté d’un côté droit plus dur. Michelin permet ainsi à ses pilotes d’avoir le plus de choix possibles afin d’optimiser les performances de chacun sur le circuit de Termas.

Avec neuf virages à droite et cinq à gauche, un mix de courbes rapides, des zones de freinages violents et une ligne droite de plus d’un kilomètre, ce circuit est l’un des plus rapides de la saison. Termas de Río Hondo a livré des courses passionnantes depuis son arrivée en MotoGP™ en 2014. La situation géographique de ce circuit, à environ 1100 km de Buenos Aires, est aussi un sacré casse-tête au niveau logistique. C’est un long voyage qui attend le paddock du MotoGP™ jusqu’à la province de Santiago del Estero, au pied des Andes, et la ville thermale de Termas de Rio Hondo.

La météo est également très versatile dans cette région : il peut faire extrêmement chaud et humide, ou de violents orages peuvent éclater à tout moment. En cas de pluie, les pneus Michelin Power Rain sont disponibles en soft et medium pour l’avant et l’arrière, les deux arrière ayant un design asymétrique avec un côté droit plus dur.

La deuxième manche du Championnat du Monde MotoGP™ débutera vendredi 6 avril avec deux séances d’essais libres. Deux autres sont programmées samedi avant les qualifications qui détermineront la grille de départ de cette course longue de 25 tours dont le départ sera donné dimanche 8 avril à 15h00 heure locale (20h00 heure française).

Piero Taramasso – Manager Deux-roues, Michelin Motorsport :
« Termas de Rio Hondo est un circuit qui nous a donné bien des challenges ces deux dernières années. Il peut faire très chaud et la piste est très abrasive, puis il peut pleuvoir et les températures chutent rapidement. Il faut être paré à toute éventualité. Cette année, une inconnue a été ajoutée, celle du re-surfaçage de la piste. On arrive donc avec très peu d’éléments, même si on a pu glaner quelques informations, mais ce n’est pas comme travailler à partir de datas de courses ou de tests sur une nouvelle surface. C’est pourquoi quand Dorna nous a demandé de fixer l’allocation de pneumatiques en début d’année, nous avions prévu une quatrième option de pneus slicks avant et arrière pour l’Argentine afin de donner aux pilotes toutes les chances de trouver les meilleures combinaisons de pneumatiques pour ce circuit en fonction de leur pilotage et de leur moto. On pense qu’avec l’expérience accumulée depuis notre retour en MotoGP nous avons les gommes les mieux adaptées au circuit de Termas et on espère voir d’excellents chronos ce week-end. »

Recommandés