Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By motogp.com

Qui sont ces trois Argentins vainqueurs d’un GP en mondial ?

À l’occasion du Grand Prix d’Argentine, motogp.com vous fait découvrir ces trois Argentins qui se sont déjà illustrés par le passé.

Le MotoGP™ est de passage en Argentine pour la deuxième épreuve du calendrier. Dans le public, tous les yeux seront bien sûr rivés sur Gabriel Rodrigo (RBA BOE Skull Rider), unique pilote de ce pays d’Amérique du Sud présent en mondial. En quête d’un bon résultat sur ses terres, le représentant du team RBA BOE Skull Rider rêverait à vrai dire de suivre les traces de certains de ses compatriotes. Trois d’entre eux ont en effet triomphé par le passé et le plus célèbre d’entre eux s’appelle Sebastian Porto.

Le natif de Rafaela, qui fera d’ailleurs un tour de MotoE™ en marge du Grand Prix, a fait sa première apparition sur la scène internationale en 1994 sur le tracé de Buenos Aires. Ce dernier n’y inscrira pas de points, mais l’année suivante l’Argentin terminera 13e sur ce même circuit, pour son unique wildcard de la saison. En 1996, le voici titularisé en 250cc au guidon d’une Aprilia. Sebastian Porto y décrochera un Top 10, le premier d’une longue série. Après une campagne 1998 plus sombre, il se relance chez Team Edo Racing et ses premiers podiums arrivent finalement en 2002, alors qu’il évolue pour le compte du team Petronas Sprinta. Troisième au Sachsenring, deuxième à Brno, puis troisième à Estoril, Sebastian Porto empoche la victoire à Rio.

Re-vivez la course 250 au Assen

Mais sa meilleure année restera sans doute 2004. Après un bref passage sur une Honda du Telefonica Movistar, l’Argentin rejoint le Repsol Aspar Team et sa saison se soldera par cinq succès et cinq autres Tops 3. Des résultats qui lui permirent d’ailleurs de terminer vice-Champion du Monde derrière Dani Pedrosa. En 2005, Sebastian Porto signera une ultime victoire à Assen, en plus de trois podiums, avant de mettre un terme à sa carrière courant 2006. En 2014, il prendra un ultime départ en Argentine sur une Kalex du team Argentina TSR Motorsport.

Autre Argentin à s’être illustré en Championnat du Monde : Jorge Kissling. Mais il faut remonter à 1961 ! Le Grand Prix d’Argentine, première épreuve disputée hors Europe, marquait ses débuts sur la scène internationale et ce dernier allait triompher en 500cc au guidon de sa Matchless. Un an plus tard, Jorge Kissling se classait 6e du GP de France 125cc et 2e du GP d’Argentine 125cc, avant d’inscrire une nouvelle deuxième place à Buenos Aires en 1963, cette fois dans le cadre de la catégorie 500cc.

Enfin dernier Argentin à avoir triomphé : Benedicto Caldarella. Celui-ci participera à quatre GP d’Argentine de 1961 à 1963 et remportera l’édition 1962 de la course 500cc. Troisième des manches 125cc et 500cc en 1963, Benedicto Caldarella achèvera l’épreuve 500cc du Grand Prix des Nations 1964 au second rang.

Recommandés