Achat de billets
Achat VidéoPass
News
11 jours ago
By motogp.com

GP d’Argentine: Quelles sont les préoccupations des pilotes?

Les pilotes du MotoGP™ discutaient des pneus, de la météo et de l’asphalte en amont du Grand Prix d’Argentine.

Andrea Dovizioso (Ducati Team), Marc Márquez (Repsol Honda Team), Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) et Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) étaient les six pilotes invités pour cette deuxième conférence de presse de l’année, donnée jeudi à Termas de Río Hondo. Ce circuit, partiellement resurfacé depuis la dernière venue du MotoGP™, était justement un des sujets de discussion, au même titre que l’allocation de pneus proposée par Michelin, sans oublier la météo quelque peu incertaine en vue des trois jours à venir.

Andrea Dovizioso, vainqueur de la manche inaugurale, fut le premier à prendre la parole. « Après une aussi bonne campagne 2017, il était très important pour nous de confirmer et nous l’avons fait avec la manière. J’ai tout remonté car j’avais pris un mauvais départ, j’ai pu gérer ma course pour battre Marc dans le dernier virage. » Ravi de son entrée de matière, l’Italien disait toutefois attendre de voir les conditions en Argentine, rendez-vous où il avait chuté ces deux dernières années. « Nous arrivons sur des tracés où nous avions eu du mal l’an passé. Quoi qu’il en soit notre moto est bien meilleure comparé à 2017. Reste à voir l’allocation de pneus, qui est un peu différente ce week-end, le nouvel asphalte et la météo… »

Battu pour 27 millièmes à Losail, son adversaire Marc Márquez se méfie aussi de la météo, mais le Catalan a soif de revanche, d’autant plus que ce tracé lui a souvent réussi par le passé (deux victoires et quatre pole positions).

#ArgentinaGP : La conférence de presse

« J’étais très content de cette deuxième place au Qatar et dans la foulée nous avons eu un Test à Jerez qui s’est avéré très positif. Résultat nous abordons cette manche dans un tout autre état d’esprit comparé à la saison passée. Et puis Termas de Río Hondo est un circuit que j’aime. Il convient assez bien à mon style de pilotage, ainsi qu’à notre moto. L’an dernier, j’y étais tombé mais c’était entièrement de ma faute, j’attaquais trop fort avec le pneu dur avant. J’ai tiré leçon de tout ça, l’objectif sera de figurer sur le podium ! Malgré tout, nous devrons voir le niveau de nos concurrents, le nouvel asphalte, ainsi que la météo. »

Valentino Rossi, qui se félicitait une nouvelle fois de sa troisième place acquise au Qatar, insistait quant à lui davantage sur le nouvel asphalte.

« Nous avons fait du bon travail au Qatar et durant les Tests, ce qui nous a permis de grandement progresser. Mais je savais que nous pouvions signer un bon résultat. Ce podium est une bonne façon de débuter l’année. Sur le papier, notre moto fonctionne assez bien à Termas de Río Hondo. L’an dernier, nous y avions terminé aux deux premières places. Mais la situation est différente, nos concurrents ont l’air bien plus forts comparés à la saison passée et puis on ne sait jamais ce qui peut se passer d’un GP à l’autre, sans compter qu’une partie du circuit a été resurfacé. Il faudra donc voir comment les pneus fonctionnent désormais. »

Rossi : « Dix pilotes peuvent se battre pour le podium »

Tandis que Danilo Petrucci soulignait l’importance de bien gérer l’usure de ses pneus sur ce nouvel asphalte, Cal Crutchlow se disait de son côté impatient de reprendre du service à Termas de Río Hondo, manche où il a signé son ultime podium.

Le Britannique apprécie ce circuit tout comme Johann Zarco… « J’aime ce tracé, j’y ai triomphé en 2015 et 2016 et j’ai terminé cinquième l’an dernier. C’est un circuit rapide et facile à apprendre. J’espère que l’expérience m’aidera désormais à opter pour le bon choix de pneus afin de me battre pour le podium. »

La première séance d’essais libres du MotoGP™ se tiendra vendredi à 15h55 (heure française).

Vous aussi faites vos pronostics en jouant à MotoGP League 2018.

Le GP d’Argentine ça commence demain ! Mais il est encore temps pour vous de souscrire au VidéoPass, pour suivre au plus près votre discipline préférée.

Recommandés