Achat de billets
Achat VidéoPass
News
9 jours ago
By motogp.com

Márquez : « Rossi a eu aussi 25 ans, on s’en souvient »

Marc Márquez s’est expliqué suite à son incident avec Valentino Rossi au GP d'Argentine.

Malgré sa sixième position sur la grille de départ, Marc Márquez figurait parmi les grands favoris pour ce Grand Prix d’Argentine. Hélas, l’Espagnol allait voir ses plans sérieusement compris d’entrée de jeu…

Termas Clash : La version des faits de Márquez

« C’était une course compliquée, admet le représentant du team Repsol Honda. Arrivé sur la grille, j’ai eu un souci de moteur, le genre de choses qui n’arrivent jamais. J’ai levé la main et comme il n’y avait personne, j’ai commencé à pousser ma moto et par chance, elle a redemarré. Je ne savais pas trop ce que je devais faire et quand le commissaire est arrivé je lui ai demandé : pit-lane ou grille ? Il ne savait pas trop, mais j’ai vu une autre personne me faire signe du pouce, alors je me suis replacé. Et puis après quelques tours, je vois sur mon tableau de bord ‘ride-through’. Je n’ai pas compris pourquoi on me pénalisait maintenant, alors que sur le moment on m’avait autorisé à prendre normalement le départ. »

Alors que le Catalan menait l’épreuve, ce dernier était ainsi forcé d’observer sa pénalité. Repoussé au 19e rang, ce dernier allait alors se lancer dans une folle remontée. Et après s’être accroché une première fois avec Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), le Champion du Monde connut un contact avec Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) à quatre boucles de la fin ; incident à l’issue duquel l’Italien était contraint à l’abandon.

Márquez tamponne A.Espargaró

« J’ai commencé à attaquer, commente-t-il. Ma plus grosse erreur fut probablement avec Aleix. Je suis arrivé très fort sur lui et j’ai mal jugé mon freinage. J’ai tout fait pour éviter le contact… Je me suis excusé. J’ai ensuite dû rendre une place, ce que je comprends tout à fait. »

Márquez : Une manoeuvre osée sur Rossi ?

« En revanche, je ne pense pas avoir fait quelque chose de complétement fou avec Valentino. J’étais à l’intérieur, il faut également prendre en compte les conditions de piste. La trajectoire était sèche, mais je suis passé sur une portion plus humide. La roue avant s’est bloquée, j’ai relâché les freins et il y a eu ce contact. J’ai essayé de tourner et quand je l’ai vu tomber, je me suis aussitôt excusé. Mais regardez : Zarco – Pedrosa, Petrucci – A.Espargaró, les conditions n’étaient franchement pas évidentes aujourd’hui ! »

Classé cinquième, Marc Márquez écopait finalement de 30 secondes de pénalité, qui le rétrogradaient à la 18e place… juste Valentino Rossi. Lequel tenait d’ailleurs des propos assez durs à l’encontre du pilote ibérique une fois drapeau à damier franchi ; ce à quoi Marc Márquez répondait :

« Valentino attaque fort aussi. Il a eu aussi 25 ans et tout le monde s’en souvient. Durant ma carrière, je n’ai jamais foncé sur un pilote en me disant ‘il va tomber’. J’ai toujours fait en sorte d’éviter le contact. Mais parfois la manœuvre est plus ou moins propre. Ce qui est arrivé aujourd’hui avec Valentino est une erreur, conséquence des conditions de course ! »

Le Termas Clash vu sous différents angles

Le fer de lance Honda s’est rendu dans le box Movistar Yamaha pour tenter de s’excuser, en vain. Alors assistera-t-on à une réconciliation sur les prochaines manches ?

Termas Clash : L'avis d'Alberto Puig

Recommandés