Achat de billets
Achat VidéoPass
News
2 jours ago
By motogp.com

Qui pourra battre Márquez sur son territoire ?

Marc Márquez débarque sur un tracé où il s’est toujours montré invaincu en qualifications comme en course.

Le circuit d’Austin figure au calendrier depuis 2013 et force est de constater qu’un homme s’est toujours montré au-dessus du lot, un certain Marc Márquez (Repsol Honda Team). Pole ou victoire, le représentant du team Repsol Honda les a toutes décrochées…

2013

L’histoire commence en 2013. Marc Márquez avait inscrit un podium lors de la manche inaugurale et l’Espagnol allait faire encore plus fort pour son deuxième départ en MotoGP™, puisqu’après avoir décroché sa toute première pole position, ce parvenait à transformer l’essai en course, avec une attaque parfaitement portée sur son coéquipier Dani Pedrosa (Repsol Honda Team). À 20 ans et 63 jours, le pilote ibérique devenait alors le plus jeune vainqueur d’un Grand Prix en catégorie reine.

What you missed at… COTA: A new star is born

2014

L’édition 2014 allait ensuite se dérouler sans le moindre accroc. FP1, FP2, FP3, FP4, Q2, Warm-Up et Course : Marc Márquez ne sera jamais délogé de la première place. Le Catalan, déjà vainqueur au Qatar, mena d’ailleurs l’épreuve de bout en bout.

2015

Le Grand Prix des Amériques 2015 fut en revanche nettement plus animé et tout le monde se souvient de ce fameux sprint en qualifications. Lâché par sa moto à tout juste quelques minutes de la fin, Marc Márquez regagnait son box au pas de course, pour s’emparer de sa deuxième moto et signer un tour en 2’02.135, qui constitue aujourd’hui encore un record. Son proche poursuivant Andrea Dovizioso (Ducati Team) se voyait repoussé à un peu plus de trois dixièmes. Lequel pointera en tête lors des quatre premiers tours avant de très logiquement s’incliner. Il s’agissait de son premier succès en 2015.

#MM93PoleRush : La chronique

2016

En 2016, Marc Márquez livrera de nouveau un véritable récital. Crédité de la pole position, l’Espagnol ne sera jamais inquiété en tête et ce dernier s’illustrera avec une avance de plus de six secondes sur Jorge Lorenzo.

2017

En 2017, Marc Márquez partait une fois de plus de la pole et ne laissera son coéquipier Dani Pedrosa mener que huit petits tours avant de riposter. Le natif de Cervera signait alors sa première victoire de l’année.

Résumé : Márquez frappe encore à Austin

2018 ?

Alors le Champion du Monde sera-t-il en mesure de triompher pour la sixième fois d’affilée ? Une chose est sûre, son incident de Termas de Río Hondo n’aura pas entamé sa confiance.

« Après une bonne entrée en matière au Qatar, nous n’avons inscrit aucun point en Argentine, mais dans les deux cas j’avais un bon feeling sur la moto ; ce qui est positif, déclare-t-il en amont de cette troisième épreuve du calendrier. La saison est encore longue et le plus important est d’être au niveau. »

« Nous nous rendons désormais à Austin, un tracé où j’y ai de beaux souvenirs, reprend-t-il. J’y ai décroché ma première pole et ma première victoire. Nous avons toujours été forts sur ce tracé. C’est l’occasion de tenter d’aller un chercher un bon résultat. Ceci étant, chaque saison est différente : la moto, les pneus, les conditions… Cette année, des travaux ont été également réalisé sur la piste pour atténuer les bosses. Comme nous l’avons fait jusqu’à présent, nous allons nous concentrer sur les réglages de course et dimanche, nous verrons où est-ce que nous sommes en mesure de terminer. »

Comme Marc Márquez ne sera pas présent en conférence de presse pré-GP, motogp.com vous proposera le media debrief du Champion du Monde en direct jeudi à 18h30 (heure française).

Recommandés