Achat de billets
Achat VidéoPass
News
3 jours ago
By motogp.com

Les 5 grands titres du vendredi, par Randy Mamola

Randy Mamola, nouvellement intronisé au rang de MotoGP™ Legends vous dit les cinq choses à tenir du vendredi.

Randy Mamola, MotoGP™ Legend : Retour sur sa carrière

1 - Son introduction au sein des MotoGP™ Legends
Cette journée du vendredi aura été riche en émotion pour Randy Mamola et pour cause ce dernier appartient désormais au cercle des MotoGP™ Legends. Au cours de cette cérémonie, l’Américain n’aura pas pu s’empêcher de verser quelques larmes, en se rémémorant son parcours et son implication en dehors de la piste. « Pas facile de résumer 39 ans au sein du paddock en tout juste 15 minutes »

Résumé : Iannone vole la vedette à Márquez

2 - Suzuki et un peloton resserré
Randy Mamola met en avant les performances du team Suzuki Ecstar et notamment celles d’Andrea Iannone, qui fut le pilote le plus rapide ce vendredi. « L’an dernier, il n’avait pas de pression particulière, mais entre-temps Rins a inscrit un podium. Il y a désormais une certaine émulation dans le box. » Juste derrière Andrea Iannone, on retrouve Marc Márquez et les deux officiels Yamaha. « C’est étrange de voir Johann Zarco autant en difficulté, alors que les Yamaha officielles s’en sortent bien. Mais à vrai dire, la grille est assez mélangée. »

1

Comment Michelin affronte le GP des Amériques ?

3 - Une piste délicate
Randy Mamola rappelait également la complexité de ce tracé américain qui compte pas moins de 20 courbes. « Ce circuit exige une concentration maximale » selon les propres dires du Californien.

Roulez en compagnie de Dovizioso au Circuit des Amériques

4 - Le risque de pluie samedi
De la pluie étant redoutée pour samedi, les FP2 revêtaient donc une importance cruciale. Les dix premiers pilotes au terme de cette première journée pourraient bien être assurés d’une place directe en Q2. « Comme nous le savons, il devrait pleuvoir samedi. Cette FP2 avait donc des allures de Q2. Les Ducati sont passées, mais à mon avis elles sont à la limite. »

Rossi, en super slow-motion à Austin

5 - Spectacle assuré dimanche ?
Un homme demeure effectivement invaincu depuis cinq ans, la partie n’est pas jouée pour autant. « Je pense que Valentino pourrait être dangereux sur cette piste. Marc devra rester attentif pour ne pas se faire piéger comme ce fut le cas en FP2. »

Recommandés