Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 heures ago
By motogp.com

La lutte se resserre : qu’en pensent les cinq premiers ?

Cinq pilotes en huit points : voici la situation actuelle au classement général en quittant Austin. Alors comment se situe chacun d’eux ?

Andrea Dovizioso : 46 points

Andrea Dovizioso (Ducati Team) pointait au quatrième rang, à ce moment même de l’année en 2017. Mais un an plus tard, la situation est bien différente et pour cause, ce dernier mène le Championnat. Certes, l’Italien ne dispose que d’un seul point d’avance sur son plus proche poursuivant, il n’empêche que les deux derniers rendez-vous disputés n’ont pas pour habitude de sourire aux Ducati. Le vice-Champion du Monde s’en est donc plutôt bien sorti :  

« Nous avons vu que nous avons toujours du mal sur certains tracés, mais nous sommes premiers au Championnat, ce qui est bien mieux comparé à la saison passée. »

Marc Márquez : -1 point

Cette sixième victoire consécutive au COTA permet à Marc Márquez (Repsol Honda Team) de se replacer dans la hiérarchie, 15 jours après l’incident de Termas. Au micro de Movistar le Champion du Monde, pointé à tout juste un point de son adversaire, déclarait : « Andrea s’est montré plutôt discret mais il mène le Championnat. Je persiste à dire qu’il sera un très sérieux rival comme ce fut le cas la saison passée. »

Márquez : « Cette course a été une motivation spéciale »

Maverick Viñales : - 5 points

Le clan Yamaha aura connu une pré-saison difficile ; pré-saison qui était à vrai dire à l’image de la deuxième moitié de campagne 2017. Mais à Austin, Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) faisait son grand retour sur le podium et ce dernier saluait le développement entrepris ces derniers mois. « Nous revenons. Nous savons que nous avons progressé et que d’autres améliorations peuvent encore être faites. »

Viñales : « Nous devons encore progresser »

Cal Crutchlow : - 8 points

Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), qui arrivait à Austin en leader après sa victoire de Termas, a laissé échapper les commandes du Championnat dans une chute, mais ce dernier demeure malgré tout proches de la tête. Désormais quatrième, à égalité de point avec un autre pilote indépendant Johann Zarco, le Britannique déclarait : « Nous avions le rythme tout au long du week-end, c’est dommage. Mais nous devons retenir les côtés positifs et aller de l’avant. »

Johann Zarco : - 8 points

Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), qualifié en première ligne pour la septième fois consécutive, repartait d’Austin avec une sixième place, ce qui faisait de lui le meilleur rookie du jour. Le Français, présent sur le podium en Argentine, débarque désormais sur un tracé où il s’était classé quatrième la saison passée en tant que rookie et ce dernier sait qu’il y aura un coup à jouer. « Nous revenons en Europe et ça peut-être un avantage pour nous, » confiait-il.

Zarco : « Mon rythme était trop lent »

La lutte est tout aussi intense derrière avec un Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) au coude-à-coude avec Andrea Iannone, suivi de Jack Miller (Alma Pramac Racing), Tito Rabat (Reale Avintia Racing), Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) et Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), le vainqueur de la précédente édition du GP d’Espagne.

Bref, vous l’aurez compris, le combat s’annonce passionnant.

GP des Amériques : Ce que les pilotes ont pensé de la course

Recommandés