Achat de billets
Achat VidéoPass
News
8 jours ago
By motogp.com

Zarco mène le Test post-GP à Jerez

Johann Zarco se sera montré le plus rapide lors de la journée de Test post-GP à Jerez.

Tags MotoGP, 2018

Neuf des 12 équipes engagées en MotoGP™ avaient décidé de rester une journée supplémentaire sur la piste Jerez pour y effectuer un Test post-GP et les regards étaient principalement tournés vers Honda.

Test de Jerez : Que faut-il retenir ?

La marque japonaise introduisait en effet un nouveau carénage, que Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) et Marc Márquez (Repsol Honda Team) auront tous deux eu l’occasion de l’étrenner. Pour le vainqueur du GP d’Espagne et pour son coéquipier, impliqué dans un accrochage en course, il s’agissait également de peaufiner quelques setups et tester un nouveau pneu arrière soft, que Michelin incorporera prochainement à son allocation. Les deux hommes s’adjugeaient au final les troisième et cinquième chronos.

Pedrosa : « Les nouvelles pièces sont bonnes »

Journée positive également chez LCR Honda puisque Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) était crédité du deuxième temps. À vrai dire le Britannique était un peu sur tous les fronts : des suspensions en passant par l’électronique bien sûr et la géométrie. Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) était quant à lui davantage focalisé sur le freinage et le grip, point qui lui avait posé problème durant le week-end. Le Japonais évaluait également certaines pièces, jamais utilisées jusqu’à présent et ses runs s’avéraient plutôt concluants à en croire sa huitième position au classement.

Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS) souhaitait pour sa part remédier à ces problèmes de ‘pumping’ rencontré notamment à l’accélération et l’Italien était récompensé d’une sixième place. De son côté, Tom Lüthi (EG 0,0 Marc VDS) cherchait surtout à améliorer ses sensations sur la moto,

Le clan Yamaha était lui aussi réuni au grand complet ou presque… Hafizh Syahrin (Monster Yamaha Tech3), victime d’une grosse chute à vélo en amont de cette quatrième manche, avait préféré se ménager. Rien de nouveau concernant Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) mais le Français confirmait son bon rythme en amont de son épreuve nationale avec un chrono en 1’37.730, qui lui permettait de terminer au sommet de la hiérarchie.

Zarco : « Je n'ai pas voulu me compliquer les choses »

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) et Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) auront pour leur part travailler sur les réglages principalement pour tenter de solutionner les problèmes rencontrés tout au long du week-end. Si Valentino Rossi (10e) se montrait toujours en retrait, Maverick Viñales achevait en revanche la journée au quatrième rang.

Viñales : « Nous n'avons rien résolu »

Pol Espargaró, Bradley Smith et Mika Kallio (Red Bull KTM Factory Racing), 11e, 12e et 14e, étaient eux aussi présents. Après avoir débuté sur le prototype 2018, ces trois là seront passés sur le modèle 2019, qu’ils enfourcheront une nouvelle fois demain, tout en jouant sur les éléments aérodynamiques.

Chez Alma Pramac Racing, Jack Miller assurait les essais seuls ; Danilo Petrucci étant rentrés plus tôt. L’Australien, qui aura fait quelques sorties avec le nouveau pneu arrière, avait en charge de confirmer les éléments utilisés durant le week-end. Ce dernier s’adjugeait finalement la neuvième place.

Même chose dans le box Ángel Nieto Team avec Álvaro Bautista comme unique représentant. L’Espagnol, qui aura inscrit son premier Top 10, était concentré sur différents setups. Reale Avintia Racing disposait à l’inverse de trois pilotes Tito Rabat, Xavier Siméon et Xavier Cardelus, qui effectuera une wildcard cette année. Pour ce dernier il s’agit de gagner en expérience, alors que les deux autres travaillaient sur divers settings.

Aprilia Racing Team Gresini, Suzuki Ecstar et Ducati avaient en revanche choisi de faire l’impasse sur ce Test Officiel. Prochain rendez-vous dans deux semaines au Mans.

Cliquez ici pour accéder aux résultats

Test de Jerez : L'avis des pilotes

Recommandés