Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By motogp.com

Qui pour contrer Bagnaia au Mans ?

Francesco Bagnaia continue de mener au classement général, mais la riposte pourrait bien s’organiser au Mans.

Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46) en tête du Championnat après au Austin, Francesco Bagnaia toujours aux commandes après Jerez : Le Moto2™ est à vrai dire la seule catégorie où nous n’avons pas assisté à un changement de leader lors de la dernière épreuve. L’Italien n’a certes pas gagné en Andalousie, mais sa régularité se montre pour le moment payante. Ce dernier a inscrit trois podiums en quatre courses, dont deux succès. Le GP d’Argentine aura été finalement son seul écart.

Moto2™ : Le cavalier seul de Baldassarri

Quoi qu’il en soit, le transalpin possède actuellement neuf points d’avance sur son compatriote Lorenzo Baldassarri (Pons HP40). Le représentant du team Pons HP40, qui n’avait plus triomphé depuis Misano 2016, aura réalisé un véritable tour de force à Jerez en empochant pole et victoire pour gagner pas moins de trois positions au classement général. Ceci étant ce dernier est au coude à coude avec un Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo), qui ne fait généralement très peu d’erreurs. Auteur de trois podiums consécutifs, le Portugais est par ailleurs libéré d’un poids dans le sens où son avenir est déjà assuré. La saison 2019, il la disputera en effet au sein du team Monster Yamaha Tech3 !

Derrière on retrouve Mattia Pasini (Italtrans Racing Team). Le vainqueur du GP d’Argentine recule au contraire de deux rangs et ce, malgré sa cinquième place de Jerez. Néanmoins les écarts demeurent assez serrés puisque cinq longueurs le séparent de Miguel Oliveira.

Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS) perd en revanche le contact avec le trio de tête du fait de sa chute à Jerez et se retrouve désormais aux prises d’un autre Espagnol Xavi Vierge (Dynavolt Intact GP). Joan Mir (EG 0,0 Marc VDS), premier rookie de la hiérarchie, occupe quant à lui la septième position au Championnat, juste devant Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), sacré un an plus tôt que lui en Moto3™.

Cette épreuve revêtira enfin une saveur pour quatre pilotes sur la grille jouant à domicile, à commencer par Fabio Quartararo (MB Conveyors – Speed Up Racing). Le Niçois, qui vient d’inscrire son tout premier Top 10 de l’année, aura à cœur de briller, tout comme Jules Danilo (Nashi Argan SAG Team), qui confiait vouloir se battre pour les points.

À noter les présences de deux wildcards : Corentin Perolari (Promotosport) et Cédric Tangre (Yohan Moto Sport), ce qui porte à quatre le nombre de Français dans cette catégorie.

La première séance d’essais libres de la catégorie Moto2™ sera à suivre vendredi à partir de 10h55 sur motogp.com.

Recommandés