Achat de billets
Achat VidéoPass
News
30 jours ago
By motogp.com

Conférence de presse GP de France : Ils ont dit…

Márquez, Zarco, Iannone, Rossi, Petrucci et Aleix Espargaró répondent aux questions des journalistes en amont du Mans.

Marc Márquez (Repsol Honda Team), Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) et Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) étaient conviés pour la conférence de presse, donnée en amont du HJC Helmets Grand Prix de France.

GP du France : La conférence de presse

Marc Márquez fut le premier à prendre la parole et pour cause, ce dernier s’est emparé des commandes au Championnat après Jerez ; un statut qu’il entend bien conserver même si le tracé Bugatti ne lui a pas souvent réussi…
« Austin, Jerez et plus généralement la première partie de saison s’est assez bien déroulée, mais nous essayons encore de progresser, indique le Catalan. Nous avons eu d’importants Tests à Jerez et au Mugello. Une chose est certaine : nous avançons dans la bonne direction ! Nous verrons ce qu’il en est au Mans. Habituellement c’est un tracé qui nous réussit moins, j’y ai décroché de moins bons résultats par le passé. L’an dernier, nous avions aussi des soucis à l’accélération, mais nous avons depuis grandement progressé sur ce point. J’espère donc que cette édition sera différente comparées aux autres. Les Yamaha sont généralement très fortes sur cette piste et Johann y sera porté par son public. Les Ducati seront également là comme les Suzuki, bref tout est très serré. »

Et Marc Márquez a raison de se méfier de Johann Zarco car, outre le fait d’évoluer à domicile, le pilote du team Monster Yamaha Tech3 occupe actuellement la deuxième place au classement général.
« Courir devant son public constitue effectivement une motivation supplémentaire, reconnaît le tricolore. J’occupe en plus de ça la deuxième place au classement général, mais je rêve toujours de victoire. La saison passée, la M1 fonctionnait à merveille sur ce tracé. Or ma moto actuelle est assez similaire à celle de l’an dernier, donc nous allons tâcher de tout faire correctement. Après Jerez, nous avons eu un test et en jouant sur les setups, je m’y étais senti encore mieux. Pour le moment je vise la victoire, objectif que je conserverai dimanche si tout se déroule bien. »

Zarco prêt à défier Márquez à domicile !

Autre pilote qui a le vent en poupe en ce moment : Andrea Iannone ! L’Italien reste sur deux podiums consécutifs, ce qui ne lui était encore jamais arrivé en MotoGP™.
« Depuis Austin, nous traversons une bonne période, nous n’avons de cesse de progresser, explique le transalpin. L’an dernier, ce tracé nous avait posé quelques difficultés, mais cette année, nous arrivons dans un tout autre contexte, car la moto est bien meilleure. Mais notre priorité reste de réduire encore l’écart avec les leaders. »

À l’opposé, le clan Yamaha connaît actuellement quelques difficultés, mais les M1 ont pour habitude de triompher dans la Sarthe, ce qui conforte très légèrement Valentino Rossi.
« Nous connaissons une période compliquée et malheureusement les récents Tests ne nous ont pas trop avancé. Je pense que notre niveau est assez similaire à celui de Jerez, mais point positif : les M1 avait plutôt bien fonctionné sur ce tracé ces dernières années, rappelle le natif de Tavullia. Je n’y ai pas souvent gagné mais j’y ai réalisé de belles courses et avec le nouvel asphalte, le grip est relativement bon. Nous devrons voir cette fois notre niveau comparé à nos adversaires. »

GP de France : Les questions de internautes !

Danilo Petrucci figurait également parmi les invités à cette table, mais comme pour son compatriote, le pilote Pramac estime que des progrès doivent encore être faits.
« Je suis un peu triste d’être passé aussi près du podium, mais d’un autre côté j’ai été chanceux de gagner trois positions avec l’accrochage survenu devant, admet l’Italien. Sans quoi j’aurais terminé sixième. À l’heure actuelle, il nous manque encore un petit quelque chose pour être véritablement compétitif. Nous verrons ce week-end comment ça se passe. À vrai dire, je ne sais pas trop quoi attendre du Mans car l’an dernier j’avais connu une course assez étrange. »

Aleix Espargaró devait quant à lui sa présence à son récent renouvellement au sein de l’Aprilia Racing Team Gresini.
« Rester chez Aprilia, c’était vraiment ma priorité, car je n’ai jamais passé plus de deux ans dans la même équipe, déclare l’Espagnol. Cette prolongation m’apportera un peu de stabilité […] Nous avons joué de malchance lors des premières courses, car je n’ai vu l’arrivée qu’une seule fois. Mais je sais que cette RS-GP a du potentiel. Il faut continuer de se battre pour améliorer la moto et se rapprocher des leaders. »

Recommandés