Achat de billets
Achat VidéoPass
News
5 jours ago
By Grand Prix Commission

Proposition de la Commission Grand Prix

Voici ce que la Commission Grand Prix a proposé aux différentes équipes afin d’améliorer la procédure de départ.

Tags MotoGP, 2018

Au Grand Prix d’Argentine, lorsque la pitlane a été ouverte en vue de la course MotoGP™, la piste était mouillée, mais cette dernière commençait lentement à sécher. Un seul pilote s’était présenté sur la grille avec sa moto en configuration sec : Jack Miller. Les 23 autres étaient sur la grille avec des motos réglées pour le mouillée.

À la fin du tour de formation, Franco Morbidelli avait fait le choix de rentrer au box pour changer de moto. La pénalité dans ce cas de figure est claire : le pilote devra partir de la pitlane pour ce qui est tour de formation, pour se positionner ensuite en fond de grille, d’où il prendra le départ. Franco Morbidelli reçu alors pour instruction de s’élancer de la 25e place.

Mais après quelques minutes, le reste des pilotes (à l’exception de Jack Miller) est sorti de la grille pour changer de moto. Ces derniers ont commencé à s’entasser à la sortie de la pitlane. À ce moment précis, les organisateurs ont demandé à ces 23 pilotes de prendre place au fond de grille, mais une certaine confusion régnait pour ce qui est des positions à attribuer à chacun ; raison pour laquelle il fut décidé de retarder le départ.

Tenant compte des instructions données la saison passée après le Qatar, les organisateurs ont convoqué un représentant de chaque team sur le devant de la grille. Pour tout le monde, la règle était claire : les pilotes ayant quitté la grille devaient s’élancer du fond de grille. Mais il fut aussi décidé de procéder à un léger ajustement en rajoutant un tour de mise en grille supplémentaire (avec procédure de départ rapide). Il était ainsi possible de préparer la nouvelle grille, sachant également que les mécaniciens devaient venir pour indiquer à chaque pilote où se positionner.

Le pilote qui avait fait le choix de rester en grille a disposé d’un avantage : le début de course en fut la démonstration. Mais certaines remarques ont été faites sur les retards pris sur la grille.

Afin de rendre la procédure de départ plus sûre et plus claire pour les teams, afin d’éviter les retards dus à des problèmes ‘opérationnels’, tout en se montrant plus juste vis-à-vis des pilotes qui auront fait le bon choix, les changements suivants ont été proposés en vue du Grand Prix d’Italie :

Pour les pilotes qui changent de moto avant le tour de formation :

Si un pilote ne se rend pas sur la grille ou s’il quitte la grille pour se rendre dans la pitlane et y effectuer un changement de pneu de type (sec/mouillé) :

Le pilote partira de la pitlane pour ce qui est tour de formation, prendra le départ depuis sa position ‘normale’ et observera un Ride Through en course.

Ceci signifie que le pilote peut changer de moto (en cas de problème technique), ressortir de la pitlane avec le même type de pneus, sans avoir de Ride Through. Auquel cas, seul la pénalité en vigueur s’appliquerait : un départ depuis le fond de grille.

De cette façon, il n’est pas nécessaire de repositionner les pilotes, cela évite les retards en termes de départ.

Pour les pilotes qui changent de moto après le tour de formation :

Si un pilote entre la pitlane après le tour de formation pour y effectuer un changement de pneus type (sec/mouillé) :

Le pilote prendra le départ depuis la pitlane et observera en plus de ça un Ride Through en course.

Ceci signifie que le pilote peut changer de moto (en cas de problème technique), ressortir de la pitlane avec le même type de pneus, sans avoir de Ride Through. Auquel cas, seul la pénalité en vigueur s’appliquerait : un départ depuis la pitlane.

Départ en nombre depuis la pitlane :

Comme discuté avec les pilotes, il n’est pas sans danger que plus de dix d’entre eux puissent prendre le départ depuis la pitlane.

Dans le cas où plus de dix pilotes s’alignent à la sortie de la pitlane pour le départ de la course, cette dernière sera interrompue sur drapeau rouge et une nouvelle procédure de départ aura lieu (procédure de départ rapide).

Si moins de dix pilotes prennent le départ de la course depuis la pitlane, ils suivront la procédure « Pit Lane Exit Protocol ». En pratique, cela signifie que les pilotes se rendant à la sortie de la pitlane seront alignés en file indienne dans l’ordre dans lequel ils arrivent et ne pourront pas franchir la ligne pointillée. Des modifications seront apportées aux circuits où les box sont trop proches du feu de sortie.

Actuellement, les pilotes MotoGP™ peuvent changer de moto pendant la course lorsque les conditions météorologiques sont changeantes, et un tel changement implique de passer par la voie des stands. Ces changements sont conçus pour assurer le même désavantage (Ride Through) aux pilotes qui quittent leur place sur la grille pour changer leurs pneus par rapport à ceux qui font ce changement pendant la course. En outre, les positions sur la grille resteront les mêmes et les départs depuis la pitlane seront en grande partie évités augmentant ainsi la sécurité.

Un pilote a toujours la possibilité de changer de moto sans pénalité après avoir remarqué des conditions changeantes durant le tour de reconnaissance, car la pitlane est ouverte pendant 5 minutes.

Ce règlement ne concerne que de rares cas comme celui rencontré au Grand Prix d’Argentine durant lequel la piste était séchante. Dans un scénario opposé, lorsque la piste devient humide, la Direction de Course invoquera la procédure « Rain on Grid », donnant à chacun le temps de changer de machine pour des raisons de sécurité. 

Modification de la procédure « Pluie sur la Grille » :

La règle concernant cette procédure a également été mise à jour : une procédure de départ rapide sera appliquée à chaque occasion (uniquement en catégorie reine). Le panneau « Départ retardé » sera désormais remplacé par « Procédure Pluie sur la Grille ».

Recommandés