Achat de billets
Achat VidéoPass
News
24 jours ago
By motogp.com

Arenas déclaré vainqueur au Mans !

Albert Arenas inscrit le tout premier succès de sa carrière, suite à la pénalité infligée à Fabio Di Giannantonio.

Le poleman Jorge Martín (Del Conca Gresini Moto3) avait pourtant signé un parfait envol, puisqu’à l’entrée de la chicane Dunlop ce dernier conservait l’ascendant face à Jakub Kornfeil (Redox Prustel GP), Enea Bastianini (Leopard Racing) et Marco Bezzecchi (Redox Pruestel GP)

Moto3™ : Arenas s'offre sa première victoire au Mans

Si dans un premier temps, on assistait à un mano a mano entre Jorge Martín et Jakub Kornfeil, rapidement un groupe de cinq pilotes allait se dessiner aux avant-postes avec ces deux-là, plus Marco Bezzecchi, Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini Moto3) et Enea Bastianini. Les positions ne cesseront d’ailleurs d’évoluer.

Arenas : « Incroyable, je ne m'y attendais pas »

Derrière Niccolò Antonelli (SIC58 Squadra Corse) menait la charge, emmenant dans son sillage Marcos Ramirez (Bester Capital Dubai), Andrea Migno (Ángel Nieto Team Moto3), Albert Arenas (Ángel Nieto Team Moto3) et Tony Arbolino (Marinelli Snipers Team). Passé le cap de la mi-course, la jonction était finalement faite. Dès lors dix pilotes étaient en lice pour la victoire.

Alors que la bataille faisait rage, certains allaient toutefois dépasser les limites de la piste. Ces écarts n’échappèrent pas à la Direction de Course, qui faisait savoir dans la foulée que Jakub Kornfeil serait pénalisé de 1.3 seconde en fin d’épreuve ; Niccolò Antonelli écopant quant à lui de 1.8 seconde.

À cinq tours de l’arrivée, Jorge Martín reprit brièvement les commandes, mais systématiquement la KTM de Marco Bezzecchi faisait la différence en ligne droite et les deux dernières boucles furent complétement folles.

Moto3™ ou motocross ?

Enea Bastianini se fit piéger au raccordement, Jakub Kornfeil n’allait pas pouvoir éviter la moto de l’Italien tombé quelques dixièmes de seconde plus tôt mais par miracle... le Tchèque allait réatterrir sur ses roues.

Le dernier virage aura fait des victimes...

La victoire se jouait ainsi entre trois pilotes : Marco Bezzecchi, Fabio Di Giannantonio et Jorge Martín… Alors qu’ils entraient dans le dernier double droit, Fabio Di Giannantonio porta une attaque sur son coéquipier. Lequel se fit éjecter de sa moto, emportant au passage un Jorge Martín décidément maudit.

Migno : « J'ai eu de la chance dans le dernier tour »

Fabio Di Giannatonio franchissait ainsi la ligne d’arrivée en vainqueur devant Albert Arenas, Andrea Migno, Niccolò Antonelli et Marcos Ramirez. Mais dernier coup de théâtre… Fabio Di Giannantonio, qui pensait avoir décroché son tout premier succès apprenait qu’il était pénalisé de trois secondes, pour avoir coupé à hauteur du chemin aux bœufs quelques boucles plus tôt. Cette pénalité offrait la victoire à Albert Arenas, qui ne s’était jamais imposé jusqu’à présent ; Andrea Migno et Marcos Ramirez complétant le podium.

Ramírez : « Fantastique ces deux podiums consécutifs ! »

Fabio Di Giannantonio reculait à la quatrième place devant Niccolò Antonelli et Jakub Kornfeil. Tony Arbolino, Arón Canet parti dernier, Tatsuki Suzuki et Jaume Masia complètent le Top 10.

Au Championnat, Marco Bezzecchi mène toujours, malgré sa chute. L’Italien dispose de quatre points d’avance sur Fabio Di Giannantonio, sept sur Arón Canet et huit sur Jorge Martín.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

#FrenchGP : Course Moto3™