Achat de billets
Achat VidéoPass
News
5 jours ago
By motogp.com

Márquez conjure le sort au Mans

Prudence et choix de pneu auront cette fois payé pour Marc Márquez au Mans.

Marc Márquez (Repsol Honda Team) savait que le tracé du Mans ne jouait pas forcément en sa faveur. L’Espagnol s’y était certes imposé en 2014, mais depuis ce dernier restait sur deux chutes. En FP3, le Champion du Monde allait d’ailleurs partir une nouvelle fois à la faute dans la chicane Dunlop ; passage dont il se méfiera davantage en course selon ses propres termes.

Virage 3 : Márquez chute en FP3, mais se rattrape en course

Ce dimanche, le représentant du team Repsol Honda ne commit en revanche aucun faux pas !

Parti de la deuxième place, Marc Márquez se montra assez prudent lors des premiers tours, le temps que son pneu arrière dur entre en température et puis ce dernier remonta au classement. Après s’être débarrassé de Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing), le Catalan voyait deux de ses adversaires chuter : Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) et Andrea Dovizioso (Ducati Team) … deux positions de gagnées pour le pilote ibérique !

« J’étais le seul à avoir opté pour un pneu dur à l’arrière, du coup mon approche était un peu différente, explique-t-il. Je savais qu’au départ, le pneu mettrait un peu de temps à entrer en température. Mais je savais que je pouvais aller vite avec, j’en avais fait le constat au warm-up. Autant dire que le choix des pneus fut vraiment déterminant. À l’avant j’avais en revanche opté pour un pneu médium… J’avais un peu de mal et j’ai vu plusieurs pilotes se faire piéger car nous étions tous à l’attaque. Mais nous avons bien su gérer cette course et pour être honnête, à partir du moment où Andrea était ‘out’, ma philosophie de course a complétement changé. Les pilotes qui étaient derrière étaient rapides, mais pas autant que lui. »

Márquez : « Je me sens bien sur la moto »

Il ne restait dès lors plus qu’à doubler Jorge Lorenzo (Ducati Team) et Marc Márquez y parvint au 10e tour. Plus personne ne sera plus en mesure de l’inquiéter. Le Champion du Monde inscrivait ainsi sa troisième victoire consécutive, sa 38e en MotoGP™ ce qui le hisse d’ailleurs au rang de Casey Stoner. Ce résultat lui permet ainsi de compter 36 points d’avance sur son plus proche poursuivant Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) à l’approche du Mugello.

« Lors des essais privés disputés au Mugello, j’avais été assez rapide et régulier. Sur le papier c’est un autre tracé compliqué pour nous, mais nous verrons où nous en sommes et puis ça dépendra aussi des températures de piste. »

Résumé : Márquez triomphe et prend le large

Recommandés