Achat de billets
Achat VidéoPass
News
1 jour ago
By motogp.com

Márquez frappe un grand coup au Mans

Sur un circuit qui ne lui avait guère réussi par le passé, Marc Márquez triomphe tandis que trois de ses adversaires partent au tapis.

Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) avait l’honneur de s’élancer en pole position pour son épreuve nationale, mais le Français ne prendra pas forcément un bon départ à la différence de Jorge Lorenzo (Ducati Team).

GP de France : Le départ en Multi-OnBoard

L’Espagnol, parti de la deuxième ligne allait virer en tête au premier virage devant le Français, auteur d’un spectaculaire freinage qui lui permit de rattraper les quelques mètres de perdus à l’extinction des feux. Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar) se positionnait pour sa part au troisième rang, ou du moins provisoirement, puisque ce dernier se faisait piéger arrivé dans la courbe de la Chapelle. Andrea Dovizioso (Ducati Team) grappillait de fait une position et les trois premiers allaient aussitôt se forger une légère avance.

Résumé : Márquez triomphe et prend le large

Marc Márquez (Repsol Honda Team), seul pilote de la grille à avoir opté pour un pneu dur à l’arrière, n’entendait toutefois pas se laisser distancer. Après s’être débarrassé de Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing), le Champion du Monde allait ainsi opérer la jonction sur le trio de tête ; Danilo Petrucci et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) se tenant eux très légèrement à l’écart.

Au cinquième tour un premier coup de théâtre survenait aux avant-postes, avec la chute d’Andrea Dovizioso dans le virage 6. L’Italien venait alors de s’emparer des commandes au détriment de Jorge Lorenzo.

Et les rêves de victoire allaient également s’envoler pour Johann Zarco, victime d’une chute deux boucles plus tard à hauteur du Garage Vert. Le Français, qui avait inscrit des points lors des 21 dernières courses, tentait à ce moment-là de défendre la deuxième place face à Marc Márquez.

Le rêve s'envole pour Zarco...

Ils n’étaient dès lors plus que trois à prétendre à la victoire : Jorge Lorenzo, Marc Márquez et Danilo Petrucci. Oui mais au 10e passage, Jorge Lorenzo tirait un peu large dans un virage ; erreur qui profitera à Marc Márquez. Le représentant du team Repsol Honda s’emparait ainsi du leadership et le Catalan sera en mesure de créer un petit écart suffisant. Plus personne ne viendra l’inquiéter. Puis ce fut au tour de Danilo Petrucci de prendre l’ascendant sur le Majorquin, imité dans la foulée par Valentino Rossi, Jack Miller (Alma Pramac Racing) et Dani Pedrosa (Repsol Honda Team). Peu à peu l’échiquier prenait forme…

Finalement Marc Márquez s’imposait avec une avance de 2.3 seconde sur Danilo Petrucci, pour inscrire sa troisième victoire consécutive, la 38e en catégorie reine, soit autant que Casey Stoner. Valentino Rossi complétait le podium devant Jack Miller, Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo.

GP de France : La conférence de presse post-course

Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), vainqueur de la précédente édition, terminait à une discrète septième place. Mention spéciale en revanche à Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), qui avait passé la nuit à l’hôpital suite à son violent highside de la Q1. Le Britannique se classait huitième ; tandis qu’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) et Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) complétaient le Top 10.

Au Championnat Marc Márquez possède désormais 36 points d’avance sur Maverick Viñales et 37 sur Johann Zarco.

Cliquez ici pour accéder aux résultats

Revivez le Grand Prix de France et profitez de l’intégralité de la saison MotoGP™ avec le VidéoPass.

#FrenchGP : Course MotoGP™

Recommandés