Achat de billets
Achat VidéoPass
News
11 heures ago
By motogp.com

Rossi renoue avec le podium au Mans

Valentino Rossi s’est hissé sur la troisième marche du podium ; résultat auquel l’Italien n’avait plus goûté depuis Losail.

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) n’avait plus signé le moindre podium depuis la manche inaugurale du Qatar. En proie à des problèmes de grip, le clan Yamaha traversait une période difficile… À l’issue du warm-up, Valentino Rossi savait toutefois qu’il y avait un coup à jouer sur cette piste traditionnellement favorable à la M1. Un bon départ lui permit d’ailleurs de grappiller trois positions d’entrée de jeu.

Rossi : « Excellent d’être sur le podium avant le Mugello »

« Après les qualifications, je n’étais pas vraiment optimiste, mais nous avons procédé à deux - trois modifications sur l’équilibre de la moto ; le grip était ainsi bien meilleur. Par ailleurs, je perdais moins à l’accélération. Et dès le warm-up, j’ai su que je pouvais faire une belle course, explique le transalpin, initialement crédité du neuvième temps des qualifications. Néanmoins, partir de la troisième ligne n’est jamais évident, vous devez être davantage concentré. Fort heureusement j’ai pris un bon départ ; ce qui m’a permis de gagner quelques places. J’étais dans le bon groupe et puis j’étais rapide. »

Remonté au quatrième rang suite aux chutes d’Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), d’Andrea Dovizioso (Ducati Team) et de Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), le nonuple Champion du Monde allait ensuite prendre l’ascendant sur Jorge Lorenzo (Ducati Team) pour se hisser sur la troisième marche du podium. Mais ce week-end n’aura pas été de tout repos.

« Je suis un peu inquiet, car cette piste a pour habitude de réussir à Yamaha,reconnaissait Valentino Rossi. L'an dernier nous dominions et sans ma chute, le podium aurait été 100% Yamaha. Cette année, avec de bons réglages et une bonne course, je termine troisième derrière une Honda et une Ducati, mais j’étais vraiment limite. Je pense que les prochaines courses ne seront pas évidentes, mais nous devons nous accrocher et attendre une aide du Japon. Quoi qu’il en soit, c’est bon d’avoir un podium juste avant le Mugello. »

La prochaine épreuve aura en effet lieu dans deux semaines… devant son public !

Recommandés