Achat de billets
Achat VidéoPass
News
27 jours ago
By motogp.com

Lorenzo, l’homme du moment

En l’espace de deux semaines Jorge Lorenzo aura décroché deux succès, au guidon de cette Ducati qui lui avait donné tant de fil à retordre.

Jorge Lorenzo (Ducati Team), auteur de la pole position à Montmeló, avait à cœur de démontrer que son succès du Mugello n’avait rien d’un hasard et l’Espagnol y sera parvenu. Pourtant l’Espagnol n’aura pas signé le départ idéal. Passé par son compatriote et futur coéquipier Marc Márquez (Repsol Honda Team), le Majorquin se retrouvait aux prises avec Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), Andrea Dovizioso (Ducati Team) et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP).

Lorenzo : « J’avais juste besoin des bonnes pièces »

Mais le représentant du team Ducati parvenait rapidement à s’en défaire et après seulement un tour, ce dernier prenait l’aspiration sur Marc Márquez pour s’emparer des commandes, que plus jamais il ne lâchera. Jorge Lorenzo inscrivait ainsi la 67e victoire de sa carrière, sa 46e en MotoGP™ et surtout la deuxième en tout juste 15 jours… alors qu’il avait peiné à s’adapter à la Desmodesci.

« C’est incroyable et ça montre bien à quel point les choses peuvent changer très rapidement dans ce sport, commente-t-il. Il y a deux mois, si on m’avait dit que je remporterai deux courses d’affilée avec cette moto, ça m’aurait semblé impossible et pourtant… J’y suis arrivé et de quelle façon ! Mais je n’ai jamais rien lâché, j’ai toujours dit que j’avais en quelque sorte besoin d’assembler ‘toutes les pièces’ pour être compétitif sur cette Ducati. Et puis ce qui me rend le plus fier, c’est de montrer qu’on peut s’illustrer avec cette moto, en ayant un style de pilotage très fluide. »

Grâce à ce triomphe, Jorge Lorenzo remonte par ailleurs en septième position, 49 points derrière Marc Márquez. Alors peut-il encore prétendre au titre ?

« Tout peut arriver, qui plus est à ce stade de la saison car les écarts se resserrent, répond le pilote ibérique. D’une piste à une autre, les choses changent du tout au tout. Nous nous rendons désormais à Assen, un tracé qui à première vue convient moins à notre moto. Mais d’un autre côté, nous traversons aussi une très bonne période. Notre moto n’a jamais été aussi compétitive. Nous devons donc rester concentrés et ne pas commettre d’erreurs. Et puis à défaut de jouer la victoire, nous devrons essayer de terminer sur le podium. »

Résumé : Deuxième succès de Lorenzo en 15 jours !

Recommandés