Achat de billets
Achat VidéoPass
News
16 jours ago
By motogp.com

L’avenir du MotoGP™ est en Moto2™ !

Quatre d’entre eux accèderont d’ailleurs au MotoGP™ la saison prochaine : Miguel Oliveira, Francesco Bagnaia, Joan Mir et Fabio Quartararo.

Tags MotoGP, 2018

Un vent de changement soufflera véritablement sur la grille 2019 avec la signature de Jorge Lorenzo chez Repsol Honda par exemple ou encore le départ de Dani Pedrosa. Mais de nouveaux visages feront également leur apparition en catégorie reine…

Joan Mir

Joan Mir sera le seul rookie à disposer d’une machine factory pour ses débuts en MotoGP™. Engagé aux côtés d’Álex Rins sur la Suzuki GSX-RR, le Majorquin a fait sa toute première apparition sur la scène internationale en 2015, dans le cadre du Grand Prix d’Australie. Remplaçant d’Hiroki Ono au sein du team Leopard, l’Espagnol chuta mais fut tout de même titularisé par l’équipe en vue de la campagne 2016 et ce dernier n’allait pas tarder à briller. En Autriche, le pilote ibérique goûtait à la victoire ; succès qui s’accompagnera de deux podiums. La consécration arriva l’année suivante. Avec pas moins de 10 triomphes au compteur, Joan Mir s’adjugeait le titre avant même d’arriver à Sepang.

Support for this video player will be discontinued soon.

Mir : « J'ai été séduit par le projet de Suzuki »

Promu en Moto2™ par le team EG 0,0 Marc VDS cette saison, le Majorquin s’est déjà invité à trois reprises sur le podium : en France, en Italie et en Allemagne ; des résultats qui lui permettent de pointer actuellement au quatrième rang.

Francesco Bagnaia

Francesco Bagnaia, actuel leader au Championnat du Monde Moto2™, officiera la saison prochaine au sein du team Alma Pramac en compagnie de Jack Miller.

Support for this video player will be discontinued soon.

Un jour, un pilote de la VR46 Academy : Bagnaia

Ses débuts sur la scène internationale remontent à 2013. L’Italien évoluait alors pour le compte du team Italia FMI. Lequel migra ensuite chez Sky Racing Team VR46, puis chez Aspar Mahindra. Le transalpin y connaîtra ses deux premiers succès en 2016 sur les pistes d’Assen et de Sepang. Des résultats, qui lui ouvraient les portes du Moto2™ et ce dernier allait d’emblée y inscrire quatre podiums pour terminer cinquième et meilleur rookie.

Miguel Oliveira

Miguel Oliveira, qui pointe actuellement à tout juste sept longueurs de Francesco Bagnaia, montera lui aussi en MotoGP™ la saison prochaine. Le Portugais y portera les couleurs du team Tech3 KTM, au même titre que Hafizh Syahrin.

Support for this video player will be discontinued soon.

Oliveira : « Je suis sûr que je peux bien faire en MotoGP™ »

Le Portugais fit son arrivée en Championnat du Monde en 2011 mais par manque de moyens se retira en deuxième partie de saison. Recruté par Estrella Galicia 0,0 pour la campagne suivante, Miguel Oliveira leur offrira deux podiums, tout comme pour Aspar Mahindra en 2013-2014. En 2015, ce dernier migre chez Red Bull KTM Ajo où il se révélera véritablement avec pas moins de six victoires. Malheureusement cette fracture du poignet lui fera manquer le titre pour six petits points. Miguel Oliveira grimpe ensuite en Moto2™ mais connaîtra une année très compliquée avec le team Leopard Racing. Le Portugais sera toutefois en mesure de rebondir chez Red Bull KTM Ajo, avec trois succès inscrits lors des trois derniers rounds… Lesquels avaient été précédés de six podiums.

Support for this video player will be discontinued soon.

Moto2™ : Oliveira de retour !

Cette année, Miguel Oliveira ne s’est illustré qu’au Mugello, mais fait preuve d’une très grande régularité.

Actualisé

Fabio Quartararo

Quintuple Champion d’Espagne, Fabio Quartararo reçoit une dérogation pour pouvoir courir en mondial dès 15 ans. Engagé sous les couleurs du team Estrella Galicia 0,0, le Français enregistre deux podiums à Austin et à Assen. Le tricolore signe ensuite chez Leopard, mais avec la KTM, ce dernier ne connaîtra pas la même réussite. En 2017, le Niçois grimpe tout de même en Moto2™ au sein du l’équipe Pons HP40. Auteur de six Tops 10, il change de nouveau de structure la saison suivante pour rejoindre Speed Up. À Montmeló, Fabio Quartararo fait carton plein : pole position et victoire, avant de confirmer deux semaines plus tard à Assen avec une deuxième place. Ces prestations lui ont en tout cas valu d’attirer l’attention de Yamaha pour son projet avec le SIC Team.

Support for this video player will be discontinued soon.

SIC Petronas Yamaha... On connaît le nom des pilotes !

Tous auront en tout cas à cœur de donner le maximum en deuxième partie de saison, avant le grand saut en MotoGP™.

Ne ratez rien de la deuxième moitié de saison avec le VidéoPass MotoGP™.

Support for this video player will be discontinued soon.

VideoPass MotoGP™ : La mi-saison à moitié prix !

Recommandés