Achat de billets
Achat VidéoPass
News
20 jours ago
By motogp.com

Brno : Oliveira remporte son duel face à Marini

Luca Marini aura donné du fil à retordre à Miguel Oliveira jusque dans le dernier tour, mais la victoire reviendra bel et bien au Portugais.

Qui a dit que les courses Moto2™ étaient rapidement pliées ? Ce dimanche, vous aurez eu la preuve du contraire avec une victoire, qui s’est jouée dans le dernier virage…

Support for this video player will be discontinued soon.

Moto2™ : Oliveira tient tête à l'armada italienne

À l’extinction des feux, Luca Marini (Sky Racing Team VR46) conservait l’ascendant devant Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS), Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo) et Xavi Vierge (Dynavolt Intact GP). Derrière, premier rebondissement : Joan Mir (EG 0,0 Marc VDS), qui avait mené le warm-up, était embarqué dans une chute en compagnie des deux représentants Tech3 Bo Bendsneyder (Tech3 Racing) et Remy Gardner (Tech3 Racing).

Support for this video player will be discontinued soon.

Oliveira : « J'étais pris en sandwich entre les Italiens »

Aux avant-postes, aucun concurrent ne se détachait véritablement. Et tandis qu’Álex Márquez rétrogradait quelque peu au classement – passé par Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46) puis par Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo), d’autres pilotes comme Lorenzo Baldassarri (Pons HP40) émergeaient au contraire.

Support for this video player will be discontinued soon.

Marini : « J'ai tout donné »

L’Italien se défaisait d’abord de Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), puis de Mattia Pasini (Italtrans Racing Team) pour s’emparer de la sixième place. Les deux hommes allaient finalement connaître deux sorts bien différents. Passé le cap de la mi-course Álex Márquez se faisait en effet piéger à hauteur du virage 14, alors qu’il venait de reprendre l’ascendant sur Miguel Oliveira. De son côté, Lorenzo Baldassarri parvenait à faire la jonction sur le quatuor de tête alors composé de Francesco Bagnaia, Luca Marini, Miguel Oliveira et Xavi Vierge très exactement dans cet ordre.

Support for this video player will be discontinued soon.

Bagnaia : « Un bon résultat vu le week-end compliqué »

Xavi Vierge n’allait pas résister longtemps face au représentant du team Pons HP40. Lequel allait d’ailleurs rapidement venir se mêler à la bagarre pour le leadership, dont il héritait tout compte fait au 14e tour. À quatre tours de la fin, Miguel Oliveira récupérait les commandes et ce dernier tenta de produire l’effort. Voyant la menace, Luca Marini décidait aussitôt de réagir, ramenant dans son sillage Lorenzo Baldassarri et Francesco Bagnaia.

Dans l’ultime boucle, Francesco Bagnaia commettait une petite goutte d’eau sous les yeux de Lorenzo Baldassarri ; erreur qui permettait à Miguel Oliveira et Luca Marini de les distancer. La lutte fit rage entre les deux. Un coup à toi, un coup à moi… À vrai dire, le poleman Luca Marini avait à cœur de s’imposer sur cette piste, où son demi-frère Valentino Rossi avait triomphé 22 ans plus tôt, après avoir signé sa toute première pole. L’histoire pouvait-elle se répéter ? Malheureusement non ! L’Italien aura pourtant tout donné, mais la victoire allait revenir à son adversaire Miguel Oliveira.

Support for this video player will be discontinued soon.

VIDEO GRATUITE : Dernier tour de folie en Moto2™ !

Le Portugais, qui inscrivait son second succès de l’année, faisait ainsi coup double, puisque pour deux points, le voici désormais leader au Championnat devant Francesco Bagnaia. Les pilotes du Sky Racing Team VR46 complètent le podium. Lorenzo Baldassarri et Xavi Vierge se classent respectivement quatrième et cinquième, juste devant Brad Binder, Marcel Schrötter (Dynavolt Intact GP) et Jorge Navarro (Dynavolt Intact GP). Sam Lowes (Swiss Innovative Investors) et Mattia Pasini (Italtrans Racing Team) figuraient également dans le Top 10.

Les Français Fabio Quartararo (Boost – Speed Up Racing) et Jules Danilo (Nashi Argan SAG Team) terminent respectivement 11e et 22e.

Cliquez ici pour accéder aux résultats

Support for this video player will be discontinued soon.

GP de République tchèque : Course Moto2™

Recommandés