Achat de billets
Achat VidéoPass
News
14 jours ago
By motogp.com

GP de République tchèque : Un podium des plus serrés !

Les 368 millièmes qui séparaient Dovizioso de Márquez font du GP de République tchèque le troisième podium le plus serré en MotoGP™.

Cette édition 2018 du Grand Prix de République tchèque promet de rester gravé dans les mémoires avec ce combat, mais surtout ce finish que nous auront offert ses trois principaux protagonistes : Andrea Dovizioso (Ducati Team), Jorge Lorenzo (Ducati Team) et Marc Márquez (Repsol Honda Team). Preuve en est ces derniers se tenaient en tout juste 368 millièmes, soit le troisième plus petit écart observé au sein du Top 3 en MotoGP™, le huitième si on inclut les courses de la catégorie 500cc.

Résumé : Dovizioso retrouve la plus haute marche du podium

Alors quels sont les podiums les plus serrés à ce jour en catégorie reine ? motogp.com vous dévoile le classement…

1 - En tête on retrouve le Grand Prix d’Australie 1999. Tadayuki Okada s’y était imposé devant Max Biaggi. Ce jour-là Régis Laconi complétait le Top 3 à très exactement 124 millièmes.

2 – Le Grand Prix du Portugal 2006 figure pour sa part à la deuxième place. Cette épreuve constitue l’unique victoire de Toni Elias en catégorie reine. Tout se décida en réalité sur la ligne d’arrivée, au terme d’un magnifique combat face à Valentino Rossi et Kenny Roberts Jr. Colin Edwards en fut le spectateur privilégié. Actuellement, ce podium demeure le plus serré du MotoGP™ au regarde de ces 163 millièmes, qui séparaient le troisième du premier. Bien que battu, Valentino Rossi repartait d’Estoril avec huit points d’avance sur Nicky Hayden, en vue de la grande finale à Valence.

MotoGP™ Classics: Portugal GP 2006

3 – Il y a ensuite le Grand Prix du Brésil 1999, remporté par un certain Norick Abe. Kenny Roberts Jr, pointé à 257 millièmes du vainqueur, héritait de la troisième position ; tandis que Max Biaggi venait s’intercaler entre les deux hommes.

4 – Le Grand Prix d’Allemagne 2006 arrive au quatrième rang de ce classement. Valentino Rossi, parti dixième sur la grille, remonta ses adversaires assez rapidement jusqu’à effectuer la jonction sur le trio Nicky Hayden – Marco Melandri – Dani Pedrosa. Une fois en tête, l’Italien allait tenter à plusieurs reprises de s’échapper. Toutes ses tentatives seront néanmoins avortées, au point même d’être repassé par son compatriote Marco Melandri. Mais avant l’entame du dernier tour, le nonuple Champion du Monde réagissait pour ne plus jamais être inquiété. Le tiercé gagnant finissait somme toute regroupé en 266 millièmes.

Sachsenring 2006 - MotoGP Full Race

Trois autres courses de l’époque 500cc font partie des podiums les plus serrés de l’histoire :

5 – Suzuka 1993 : Wayne Rainey y avait triomphé sous les yeux Kevin Schwantz et Daryl Beattie. Lequel avait franchi le drapeau à damier, 287 millièmes après l’Américain.

6 – Phillip Island 2000 : Le circuit de Philipp Island accueillait la grande finale et la victoire allait revenir à un certain Max Biaggi. Loris Capirossi et Valentino Rossi terminaient à respectivement 182 et 288 millièmes.

7 – Suzuka 1991 : Il s’agissait de la première épreuve du calendrier et Kevin Schwantz y lança les hostilités, avec un succès décroché devant Mick Doohan et Wayne Rainey, vaincu pour 353 millièmes.

Recommandés