Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By motogp.com

La malédiction de la pole position à Misano

Depuis Dani Pedrosa en 2010, plus aucun poleman ne s’est imposé à Misano…

Jorge Lorenzo (Ducati Team) figurait en pole position du Grand Prix Octo de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini, dimanche dernier à Misano. Donné archi favori du fait de ses antécédents sur cette piste, le Majorquin ne parvenait pourtant pas à concrétiser en course, victime d’une chute dans l’avant-dernier tour. Lancé à la poursuite de son coéquipier, le pilote Ducati occupait alors la deuxième place.

Un poleman, absent de la plus haute marche du podium… En réalité : l’histoire se répète depuis maintenant huit ans à Misano. Un petit retour en arrière s’impose.

Tout commence en 2011. Casey Stoner avait enregistré le meilleur temps des qualifications, mais à peine arrivé au premier virage, ce dernier se faisait débordé par Jorge Lorenzo. Longtemps dans la roue du Majorquin, l’Australien ne sera toutefois jamais en mesure de porter une attaque et à six tours du but, le pilote Honda était même contraint de s’incliner face à son coéquipier de l’époque Dani Pedrosa. C’est une troisième place qui l’attendait donc au bout du compte.

Support for this video player will be discontinued soon.

Misano 2011 - MotoGP - Race - Highlights

En 2012, c’est Dani Pedrosa qui était cette fois en pole et l’Espagnol allait jouer d’une véritable malchance. En fait, lors de la deuxième procédure de départ, ses mécaniciens peinèrent à retirer la couverture chauffante, positionnée sur la roue avant de sa moto. Le Catalan fut ainsi contraint de prendre place en fond de grille. Le pilote du team Repsol Honda signait malgré tout un joli envol pour se hisser au 10e rang, quand soudain il se faisait embarquer dans chute avec Hector Barberá. Ce jour-là, la victoire allait revenir à Jorge Lorenzo, après une course menée de bout en bout.

Support for this video player will be discontinued soon.

Misano 2012 - MotoGP - Race - Highlights

En 2013, la pole position était propriété de Marc Márquez mais aussitôt les feux éteints, le Catalan se faisait voler la vedette par son compatriote Jorge Lorenzo, qui ne commettra aucun faux pas. Marc Márquez, un temps repoussé en quatrième position, parviendra malgré tout à prendre l’ascendant sur Valentino Rossi et Dani Pedrosa pour terminer sur la deuxième marche du podium.

Support for this video player will be discontinued soon.

Misano 2013 - MotoGP - RACE - Highlights

En 2014, Jorge Lorenzo, parti de la pole, mènera les trois premiers tours. L’Espagnol ne fut pas en mesure par la suite de rivaliser avec le héros local Valentino Rossi, véritablement porté par son public. Le Majorquin échouait ainsi à un peu plus d’une seconde de son coéquipier.

Support for this video player will be discontinued soon.

San Marino 2014 - MotoGP - RACE - Highlights

L’édition 2015 fut quant à elle assez mouvementée. Jorge Lorenzo était cette année-là qualifié en pole mais après six tours les premières gouttes de pluie firent leur apparition. Tout le monde (ou presque) allait de fait observer un arrêt aux stands pour changer de moto. Le représentant Yamaha profitait d’une petite erreur de son compatriote Marc Márquez pour repasser en tête… et puis arriva Valentino Rossi. L’Italien se hissait en tête devant le Majorquin, alors que la piste commençait doucement à sécher. À huit tours de la fin, Jorge Lorenzo décidait d’imiter Marc Márquez en rechaussant les pneus slicks. C’est alors que le drame se produisit. Le n°99 partait au tapis. La course sera tout compte fait remportée par Marc Márquez devant Bradley Smith, qui ne s’était pas du tout arrêté et Scott Redding, victime d’une chute au septième passage.

Support for this video player will be discontinued soon.

Márquez triomphe dans une course à drapeau blanc à Misano

En 2016, Jorge Lorenzo s’élançait de nouveau en pole position, mais après seulement un tour passé en tête, l’Espagnol était doublé par son coéquipier Valentino Rossi. Ceci étant, aucun des deux ne sera en mesure de résister au retour de Dani Pedrosa, parti huitième. Jorge Lorenzo se voyait ainsi crédité de la troisième place finale.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Pedrosa triomphe devant Rossi à Misano

En 2017, Maverick Viñales était détenteur de la pole mais en réalité le Catalan était très vite éclipsé par Jorge Lorenzo. Le Majorquin allait prendre le large pour finalement se faire piéger. Cette chute offrait les commandes de l’épreuve à Danilo Petrucci, que l’on sait toujours très à l’aise sous la pluie. L’Italien n’aura toutefois pas l’honneur de triompher, et pour cause ! Marc Márquez, qui ne l’avait pas lâché d’une semelle, venait porter une attaque décisive dans l’avant-dernier tour pour le priver de la victoire. Maverick Viñales terminait de son côté au pied du podium, juste derrière Andrea Dovizioso.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Márquez gagne et revient à égalité de Dovizioso

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés