Achat de billets
Achat VidéoPass
News
9 jours ago
By motogp.com

Le tracé de Buriram peut-il convenir aux Ducati ?

Sur le papier, ses pilotes pourraient bien avoir un coup à jouer sur cette piste similaire au Red Bull Ring. Mais qu'en sera-t-il vraiment ?

Ce week-end, le Chang International Circuit accueillera son tout premier Grand Prix et à en croire les impressions recueillies à l’issue du Test Officiel, ce dernier est une sorte de mixte entre le Red Bull Ring et Misano ; deux tracés composés de fortes accélérations et de freinages très appuyés, où Ducati s’est justement illustré cette année.

Alors la marque italienne peut-elle connaître le même succès à Buriram ? Les premiers roulages n’avaient en tout cas pas forcément joué en sa faveur, mais entre temps la Desmosedici GP18 a grandement évolué, comme le souligne Andrea Dovizioso (Ducati Team), actuellement deuxième au Championnat.

« Lors du Test Officiel, la Honda y paraissait plus à l’aise, mais nous avons depuis gagné en compétitivité, reconnaît l’Italien, qui s’était vu crédité du septième temps combiné en février dernier. En attendant, il faudra voir quelles sont les conditions, car il peut faire plus chaud qu’en Malaisie et ça sera un facteur à prendre en considération pour la course. Nous sommes également en pleine période de mousson. Tout peut donc arriver. »

Son coéquipier Jorge Lorenzo (Ducati Team) part quant à lui avec un handicap, puisqu’à la dernière course, le Majorquin s’est luxé un orteil et fracturé le deuxième doigt du pied droit dans sa chute du premier virage. Mais le pilote ibérique entend bien reprendre du service à condition bien sûr de recevoir le feu vert des médecins.

Support for this video player will be discontinued soon.

Lorenzo : « Marc a causé ma chute et il le sait »

« Je ne suis pas encore à 100%, mais je vais essayer courir, indique-t-il. J’ai encore le pied très enflé, je ne sais pas comment je me sentirai et encore moins au moment où j’enfilerai mes bottes. Cependant je veux tenter. Je verrai dès vendredi si je suis en mesure de piloter, même si je sais que ça ne sera pas facile d’être compétitif dans cette situation. »

« Oui, je suis encore déçu de la course au MotorLand car j’avais vraiment de grandes attentes, reprend-t-il. Mais je me dois d’aller de l’avant. Je vais essayer de faire de mon mieux pour les cinq courses restantes et je veux surtout penser positif. Le Test ne s’était pas forcément bien passé durant la pré-saison, mais les choses ont grandement changé depuis. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés