Achat de billets
Achat VidéoPass
News
2 jours ago
By Monster Yamaha Tech 3

Zarco, de retour sur les terres de son premier succès

Johann Zarco, fraichement requinqué par sa cinquième place de Buriram, débarque sur un tracé qui éveille en lui de bons souvenirs : Motegi !

La tournée outre-mer continue… Après Buriram, place à Motegi ; un tracé que notre Français Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) dit apprécier, pour y avoir brillé à plusieurs reprises.

« Motegi est un tracé vraiment sympa, affirme-t-il. À vrai dire, j’y ai de très bons souvenirs entre ma toute première victoire en 125cc il y a de cela sept ans, mon titre en 2015 et ma pole position de la saison passée. Je n’y ai pas encore eu la possibilité de rouler avec la Yamaha sur le sec, car en 2017 il avait plu tout au long du week-end, mais qu’importe ! Je pense que je peux signer un bon résultat là-bas. »

1

#JapaneseGP : Le tour idéal selon Michelin

Et le représentant du team Monster Yamaha Tech3 est d’autant plus enthousiaste, qu’il reste sur une cinquième place décrochée à Buriram. Jamais le tricolore n’avait fait aussi bien depuis son podium de Jerez. Objectif : surfer sur cette bonne onde… mais pas seulement.

« Je ne sais pas si je serai aussi proche du vainqueur comme ça avait été le cas à Buriram, mais après un telle course, je suis vraiment enthousiasme à l’idée de répéter ça. Décrocher un autre Top 5 serait fantastique, ajoute-t-il. Quoi qu’il en soit, mon objectif reste la place de meilleur pilote indépendant, donc à voir. Le circuit est bien et Yamaha, comme Suzuki et Honda, joue à domicile. L’atmosphère y est toujours très spéciale. J’ai vraiment hâte d’y être. »

Actuellement huitième du classement général, Johann Zarco accuse tout juste cinq longueurs de retard sur Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) et trois sur Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing), les deux premiers pilotes au classement indépendant.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés