Achat de billets
Achat VidéoPass
News
2 jours ago
By motogp.com

Motegi : Dovizioso peut-il repousser le sacre de Márquez ?

C’est en tout cas clairement l’objectif de l’Italien, pour ce Grand Prix Motul du Japon, épreuve si chère au clan Honda.

Marc Márquez (Repsol Honda Team), Andrea Dovizioso (Ducati Team), Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) et Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) étaient réunis, ce jeudi à Motegi, pour la traditionnelle conférence de presse pré-GP ; un rendez-vous attendu de pied ferme par les trois constructeurs japonais alignés en MotoGP™ et tout particulièrement pour un : Honda ! Outre le fait de jouer à domicile, son pilote Marc Márquez aborde en effet cette course avec une avance de 77 points sur Andrea Dovizioso. Autrement dit, l’Espagnol possède sa toute première balle de match. Ce septième titre, qui lui tend les bras, fut bien évidemment un des principaux sujets de discussion mais pour le principal concerné, hors de question de se mettre encore plus de pression.

Support for this video player will be discontinued soon.

GP Motul du Japon : La conférence de presse

« Ces victoires à Aragón et à Buriram furent très importantes car les pilotes Ducati étaient à ce moment-là très rapides… et ils le sont toujours d’ailleurs. Ces succès nous ont en effet permis d’accroître notre avance au Championnat. Nous sommes du coup tout proches de notre objectif final, celui de remporter le titre, expliquait-il. Nous aurons une première balle de match dimanche, mais ma stratégie reste la même : commencer du bon pied dès la FP1 et travailler dur afin d’être préparés au mieux pour la course. Nous verrons ensuite au warm-up à quel niveau nous pouvons nous battre. Andrea et les Ducati ont toujours été très performantes sur ce tracé. Quoi qu’il en soit, je ne veux pas me mettre plus de pression, il reste encore quatre courses. »

Support for this video player will be discontinued soon.

MotoGP™ Rewind : #JapaneseGP

Et le représentant du team Repsol Honda n’oublie pas qu’il a justement été battu par la Desmosedici d’Andrea Dovizioso sur ce même circuit l’an passé…

« C’est le genre de batailles qui restent dans ma tête, reconnaissait-il. Les conditions étaient loin d’être évidentes car il pleuvait. Au final, il m’a battu dans la ligne droite du fond. De là, il était devant, j’ai tenté l’intérieur au dernier virage, mais j’ai écarté. Ceci étant, cette année ça devrait être un peu différent, car il annonce du beau temps, ou du moins pour dimanche. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Buriram : MotoGP™ Rewind

Il y a tout juste deux semaines, Andrea Dovizioso était déjà apparu comme le principal adversaire de Marc Márquez…

« Notre stratégie était bonne jusqu’au dernier tour à Buriram. En fait, je n’aurais peut-être pas du répondre de suite après son attaque du virage 5 pour mieux préparer la dernière cassure. Mais quoi qu’il en soit, ça reste un bon week-end. Nous partions d’assez loin, autant dire que je suis content. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Quelles sont leurs mauvaises habitudes ?

Conscient que la partie est quasiment perdue d’avance, l’Italien se verrait toutefois bien jouer les trouble-fêtes, sur les terres de ses adversaires.

« Ça fait désormais quelques courses que je ne songe plus au Championnat car notre retard est bien trop important, avouait-il. La donne est totalement différente maintenant. Mais Motegi est généralement un bon tracé pour nous. À voir quel temps il ferra demain. J’essaierai de gagner la course pour repousser le sacre de Marc ! »

Pour revoir l’intégralité de la conférence de presse et vivre cette deuxième moitié de saison, abonnez-vous dès à présent au VidéoPass MotoGP™. Sachez également qu’une page No Spoiler existe.
Qui s’imposera à Motegi ? Faites vos pronostics sur la MotoGP™ League.

Support for this video player will be discontinued soon.

Little Samurai d'attaque pour cet ultime GP du Japon

Recommandés