Achat de billets
Achat VidéoPass
News
30 jours ago
By motogp.com

Dovizioso, sans regret

Andrea Dovizioso, parti à la faute à deux tours de l'arrivée alors qu'il talonnait de près Marc Márquez, préfère voir le côté positif...

Ce n'était finalement pas le jour d'Andrea Dovizioso (Ducati Team), comme en témoigne cette chute survenue à deux tours du but dans le virage 10, alors qu'il occupait la deuxième place du Grand Prix Motul du Japon. Une erreur, qui offrait dès lors le titre à son adversaire Marc Márquez (Repsol Honda Team). Meilleur temps de la première journée, de la FP3, des qualifications et du warm-up : tout s'était pourtant parfaitement déroulé jusque-là…

« Je voulais mieux préparer ma sortie de virage et j’ai commis une petite erreur, explique-t-il. En fait j'accélérais très bien, je n’étais pas forcément à la limite mais je ne pouvais pas me rapprocher suffisamment de Marc pour tenter de le dépasser au freinage. Après avoir passé un tour et demi derrière lui, j’ai de suite essayer de corriger ça. Arrivé dans ce virage, j’ai pris un peu trop d’angle. C’était trop tôt et j'ai en trop demandé à mon pneu avant, résultat je suis tombé. »

VIDEO GRATUITE : Dovizioso chute et offre le titre à Márquez

Tout en saluant la performance de son adversaire en ce dimanche, Andrea Dovizioso se montrait néanmoins assez positif pour la suite…

« J’avais remarqué dès les essais que Marc avait un très bon rythme, admet-il Mais aujourd'hui, il a vraiment livré une performance spéciale pour m’accompagner jusque dans les sept derniers tours. Nous ne pouvons que les féliciter, car leur saison a juste été incroyable. Ils méritent cette nouvelle couronne même si je pense que nous sommes désormais aussi forts qu’eux. »

« Je suis tellement heureux de notre niveau actuel, reprend-t-il. Nous avons fait du bon travail durant la saison, nous n'avons rien trouvé de spécial mais avec le travail acharné que nous avons fourni, nous avons réussi à trouver de petites choses dans chaque domaine et nous sommes devenus très compétitifs. C’est vraiment de bon augure pour la saison prochaine. »

Mais dans l’immédiat, il va lui falloir défendre la deuxième place car son compatriote Valentino Rossi pointe à tout juste neuf longueurs…

« Je dois me méfier de lui. Il n'est pas aussi fort en cette fin de saison mais il parvient toujours à marquer des points. C'est le pilote Yamaha le plus rapide et je m'attends à ce que la Yamaha soit très performante la semaine prochaine à Phillip Island. Il est clair que ça ne sera pas simple. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés