Achat de billets
Achat VidéoPass
News
11 jours ago
By motogp.com

Test de Sepang – Jour 1 : Márquez prudent mais en tête !

Le Catalan, qui aura choisi de se préserver ce mercredi après-midi, n’aura finalement pas été détrôné avec ce chrono établi à la mi-journée.

Après deux longs mois de trêve hivernale, le MotoGP™ a repris du service ce mercredi sur la piste de Sepang. Une journée, disputée sous un grand soleil et de fortes températures, qui ont cloué les teams au box entre 14 et 16h30. Malgré tout, ces derniers auront pu avancer dans leur programme en vue du premier Grand Prix, qui se tiendra dans tout juste un mois au Qatar.

Chez Honda, Stefan Bradl assurait comme prévu l’intérim sur la RC213V de Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team) ; le Majorquin ayant préféré ne pas faire le déplacement de telle sorte à avoir récupéré un maximum en vue du prochain Test, prévu dans deux semaines au Qatar ! Marc Márquez, opéré début de décembre, attendait pour sa part ce Test avec grande impatience et au vu des chronos alignés par le Champion du Monde, son épaule gauche semble avoir tenu le choc. Ceci étant, le représentant du team Repsol Honda aura préféré ne pas trop insisté en choisissant de ne pas retourner en piste après ce meilleur temps en 1’59.621 établi sur les coups de 14h.

Support for this video player will be discontinued soon.

L’épaule de Márquez au défi de Sepang

Pour Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), il s’agissait aussi d’un grand retour. Le Britannique n’avait plus roulé depuis le week-end du GP d’Australie, où il s’était lourdement blessé à la cheville droite… Ce dernier aura donc préféré y aller en douceur, tandis que Takaaki Nakagami continuait son excellente pré-saison.

Support for this video player will be discontinued soon.

Crutchlow... Comment se sent-il pour son retour en piste ?

L’équipe officielle Yamaha étrennait quant à elle pour la toute première fois ses M1, revêtues de leur nouvelle livrée avec à son guidon Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP). D’entrée de jeu, le binôme affichait une certaine compétitivité, de bon augure pour la marque aux diapasons, qui entend finaliser son choix moteur en parallèle de son travail sur le châssis et l’électronique, selon les propres termes de son Team Principal Lin Jarvis. Côté Petronas Yamaha SRT, Fabio Quartararo et Franco Morbidelli poursuivaient leur adaptation à la M1. Le Niçois n’aura en tout cas pas hésité à enchaîner les tours : un total de 65 !

Support for this video player will be discontinued soon.

Les premiers tours des Yamaha officielles à Sepang

Dans le clan Ducati, le team manager Davide Tardozzi a déclaré que la marque italienne ‘disposait de nouveautés d’un point de vue moteur et châssis’ sans vouloir donner plus de détails. Quoi qu’il en soit Andrea Dovizioso (Ducati Team) et Danilo Petrucci (Ducati Team) sont bel et bien là... Tout comme Tito Rabat (Reale Avintia Racing) ou encore Jack Miller (Alma Pramac Racing), positionnés un peu plus loin en embuscade. Francesco Bagnaia (Alma Pramac Racing), qui continuait de prendre ses marques avec la Desmosedici GP18, aura connu un petit souci technique en matinée.

Belle entrée en matière par contre pour Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), alors que de l’autre côté du box Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) se montrait un peu plus en retrait pour ses débuts dans la cour des grands.

Aprilia avait pour sa part apporté tout un tas de nouvelles pièces pour se rapprocher de ses adversaires et Aleix Espargaró réalisait dans l’ensemble une belle journée, ce qui ne fut pas forcément le cas d’Andrea Iannone (Aprilia Racing Team Gresini), victime d’une chute dans la courbe 14 au même titre de Jack Miller.

Chez KTM, un certain nombre d’évolutions étaient également visibles comme ce nouvel échappement ou ce siège très légèrement différent sur la RC16 de Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing)… tout ceci en dehors d’évolutions moteur et châssis. Mais ce mercredi ne fut pas de tout repos pour la firme autrichienne avec une chute de Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) des soucis pour Mika Kallio (Red Bull KTM Factory Racing) ainsi que pour Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3).

Support for this video player will be discontinued soon.

Test de Sepang : L'action en piste à la mi-journée

En termes de chronos, personne n’aura finalement réussi à battre la référence de Marc Márquez. Le Catalan conservait ainsi les commandes à l’issue de cette première journée devant Álex Rins et Maverick Viñales, respectivement pointés à un quart de seconde et trois dixièmes. À vrai dire, le Top 3 demeurait inchangé comparé à celui de 14h. Tito Rabat grimpait à la quatrième place dans les toutes dernières minutes, au grand désarroi de Danilo Petrucci et de Valentino Rossi. Takaaki Nakagami héritait finalement de la septième position. Andrea Dovizioso, Stefan Bradl et Pol Espargaró complétaient le Top 10. La première Aprilia, celle d’Aleix Espargaró se classait 13e, avec dans son sillage Cal Crutchlow.

Les Français Fabio Quartararo, Johann Zarco et Sylvain Guintoli, appelé en renfort par le team Suzuki Ecstar, terminaient respectivement 18e, 20e et 22e.

Le Top 10                                                                                                
1. Marc Márquez - (Repsol Honda Team) – 1:59.621
2. Álex Rins - (Team Suzuki Ecstar) - +0.259
3. Maverick Viñales - (Monster Energy Yamaha MotoGP) - +0.316
4. Tito Rabat - (Reale Avintia Racing) - +0.362
5. Danilo Petrucci - (Ducati Team) - +0.430
6. Valentino Rossi - (Monster Energy Yamaha MotoGP) - +0.433
7. Takaaki Nakagami - (LCR Honda Idemitsu) - +0.537
8. Andrea Dovizioso - (Ducati Team) - +0.576
9. Stefan Bradl - (Honda Test Team) - +0.593
10. Pol Espargaró - (Red Bull KTM Factory Racing) - +0.692

Cliquez ici pour accéder aux résultats complets.

Le MotoGP™ reviendra dès ce jeudi pour huit autres heures de roulage.

Debout les fans ! La pré-saison MotoGP™ reprend. Pour avoir accès à tout notre contenu VidéoPass durant ce premier Test, ainsi que sur l’ensemble de l’année, c’est le moment de nous rejoindre !

Recommandés