Achat de billets
Achat VidéoPass
News
29 jours ago
By motogp.com

Quartararo, retour sur un premier week-end enrichissant !

De sa rencontre avec Lewis Hamilton à cette mésaventure connue au départ, Fabio Quartararo revient sur ce premier GP malgré tout prometteur…

Paris accueillait ce mardi matin la présentation du SHARK Helmets Grand Prix de France ; un événement que n’aurait bien sûr pas manqué la sensation du moment Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). motogp.com a profité de cette occasion pour s’entretenir avec le Niçois ; une interview dans laquelle il revient sur ses débuts prometteurs en MotoGP™… et bien évidemment sur cette mésaventure rencontrée au départ, qui venait réduire tous ses espoirs à néant ou presque, puisqu’il devait finalement se contenter d’une 16e place.

Support for this video player will be discontinued soon.

Que s'est-il passé pour Quartararo au départ ?

« C’était la première fois que je prenais le départ entouré de 22 pilotes, explique le Français, qui s’était vu crédité du cinquième temps aux qualifications. Je n’ai pas spécialement entendu mon régime moteur. Fatalité, ce dernier était un peu trop bas, raison pour laquelle j’ai calé. À mon retour en pitlane, j’étais juste fou de rage. Mon chef mécanicien est immédiatement arrivé, accompagné de mon assistant et de Wilco, qui a dû me répéter au moins deux ou trois fois ‘reste calme, reste calme’. Il a une certaine expérience du MotoGP™ et il a bien vu que mon pneu arrière était tout plein de sable. En plus de ça, les pneus s’étaient refroidis entre temps, tout comme les freins ; c’est aussi pour ça qu’il a autant insisté. La prudence aura vraiment été de mise sur les premiers tours […] Sans cette mésaventure, je pense qu’on aurait pu terminer dans les huit premiers, c’était un objectif raisonnable. Ceci étant, je reste satisfait de mon Grand Prix. Et puis, il y a encore beaucoup de courses devant nous, on va forcément engranger de l’expérience ! »

Justement, quels sont les moments qui l’auront plus marqué durant ce week-end ?

 « La FP4, répond-t-il. Je ne m’étais jamais prêté à ce genre d’exercice auparavant et ça permet vraiment de travailler sur son rythme, de voir quels pneus choisir en vue de la course. Mes qualifications et le fait de rentrer directement en Q2 furent également un moment fort en émotions. Franchement, je m’attendais pas y arriver avec une telle aisance et encore moins à ravir un Top 5, malgré le très bon Test disputé deux semaines plus tôt, car c’est à ce moment précis que tout le monde sort le grand jeu. En course, je signe également le meilleur tour. Malheureusement sur la fin, je n’avais plus du tout de pneus. Mais dans l’ensemble ce fut un week-end très enrichissant. »

Durant ce Grand Prix VisitQatar, le tricolore aura en tout cas pu se mesurer aux trois autres rookies que sont Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Francesco Bagnaia (Alma Pramac Racing) et Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3). Pour l’instant, le représentant du team Petronas Yamaha SRT se situe d’ailleurs plutôt bien, même si la partie est loin d’être gagnée pour le titre de Rookie of the Year.

« C’est vrai que j’étais plutôt pas mal, reconnaît-il. Néanmoins, Joan avait un très bon rythme aussi. Miguel est plus dans une phase où la KTM est en plein développement. Francesco a eu un petit problème en course, mais on sait qu’il est rapide… Autant dire que ça risque d’être très disputé ! »

Support for this video player will be discontinued soon.

Hamilton invité de marque à Losail

En dehors de la piste, Fabio Quartararo aura par ailleurs eu l’opportunité de faire connaissance avec un fan un peu spécial nommé Lewis Hamilton, de passage par Doha avant de se rendre à Melbourne pour y disputer le premier Grand Prix de Formule 1.

« C’était un moment vraiment sympa, raconte-t-il. Lewis est un grand fan de MotoGP™ et forcément il rêve d’en essayer une. Il m’a posé tout un tas de questions pertinentes : sur l’électronique, sur le frein arrière que j’ai au pouce, sur ce que je dis à mon chef mécanicien quand je rentre au box, si je lui dis quels changements faire sur la moto ou si je lui décris juste mon feeling. Franchement, c’était super intéressant de pouvoir discuter avec lui. »

Voir cette publication sur Instagram

Talking about ???? #LH44

Une publication partagée par Fabio Quartararo ???????? (@fabioquartararo20) le

Place désormais à quelques jours de répit avant de mettre le cap sur l’Argentine. Le tricolore a conscience que ce rendez-vous pourrait être plus compliqué que Losail, mais pas de quoi le refroidir bien au contraire…

« Au Qatar, on avait trois jours de Test dans les jambes, autrement dit on avait déjà quelques repères. Là ça ne sera pas le cas, il va falloir vite s’adapter et essayer de se donner au maximum. Notre objectif serait de se qualifier parmi les dix premiers sur la grille, même si je sais déjà que ça va être très difficile. Quoi qu’il en soit ça sera une très bonne expérience ! »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés