Achat de billets
Achat VidéoPass
News
21 jours ago
By motogp.com

Qui a le meilleur rythme ? Que nous disent les chronos ?

motogp.com a analysé de plus près les chronos réalisés par les pilotes en FP4 et certains noms se dégagent nettement…

« Cal avait je pense, plus ou moins le même problème que moi sur un tour. Mais au vu de son rythme de course, il sera là, tout comme Maverick, Andrea et Valentino. Ils semblent les plus forts… » Tels étaient les propos de Marc Márquez (Repsol Honda Team) en conférence de presse après avoir signé sa cinquième pole sur le tracé argentin. Alors le Champion du Monde a-t-il raison de se méfier particulièrement de ces pilotes, si la course venait bien sûr à se dérouler sur le sec ?

Support for this video player will be discontinued soon.

Argentine : Toute la conférence de presse post-qualifs !

En analysant de plus près leurs chronos de la FP4 – moment généralement privilégié par les pilotes pour travailler le rythme de course – on observera que Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) a fait une série de cinq tours avec quatre d’entre eux en 1’39.8/1’39.9 avant de couper son effort. Le Britannique disposait alors d'un pneu dur à l’avant et d'un pneu médium à l’arrière.

Avec cette même combinaison de pneus, Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) a pour sa part enchaîné cinq tours en petit 1’40, auquel s’ajoutait un tour en 1’39.9.

Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) aura quant à lui fait de plus courts relais sur cette séance, difficile donc de juger. Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati) oscillait de son côté entre 1’41 et 1’40.2 sur sa seconde sortie qui comptait cinq tours en pneus hard/soft.

Mais en réalité, le natif de Cervera oublie probablement quelqu’un… un certain Jack Miller (Pramac Racing Team). Regardez plutôt ces 16 tours couverts à la suite en 1’40 : un véritable métronome avec ses gommes dure à l’avant et tendre à l’arrière ! Le véritable danger est peut-être là…

« Depuis le début du week-end, je tourne dans des chronos similaires à ceux de Cal, explique l’Australien. Mon rythme paraît malgré tout un peu meilleur que le sien. Mais je me méfie, je sais que Cal n’est jamais trop concentré là-dessus jusqu’au moment venu de la course. Pour ce qui de Marc, ça me semble assez clair. Il avait toujours une demi-seconde de mieux. Mais en FP4, nous avons trouvé un petit quelque chose, qui m’a permis d’enchaîner 18 tours dans de très bons chronos. Je pense que ça devrait être possible de répéter ça en course. »

Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) faisait un peu moins bien avec six tours couverts en 1’40. Vous trouverez tous les détails ici. Marc Márquez était quant à lui contraint de revoir son programme après avoir été victime d’un souci de chaîne, mais ses adversaires n’ont aucun doute sur le fait qu’il figure parmi les favoris.

Support for this video player will be discontinued soon.

La mésaventure de Márquez en FP4...

Les cartes pourraient néanmoins être totalement redistribuées ce dimanche si la météo venait à s’en mêler… alors méfiance !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés