Achat de billets
Achat VidéoPass
News
21 jours ago
By motogp.com

Márquez pourrait-il partager son box avec Rossi ?

Marc Márquez analyse sa relation avec le nonuple Champion du Monde, après cette récente poignée de main à Termas de Río Hondo.

Estrella Galicia 0,0 organisait un événement, ce mardi à Sao Paulo, avec le récent vainqueur du GP Motul d’Argentine : Marc Márquez (Repsol Honda Team). Un événement en marge duquel, le Champion du Monde accordait une interview à l’agence EFE. Dans cet entretien, le représentant du team Repsol Honda y aborde différents thèmes, comme sa victoire écrasante à Termas de Río Hondo, la prochaine étape à Austin où il reste invaincu, ou encore son coéquipier Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team) - qui éprouve pour le moment quelques difficultés.

Un passage est également centré sur cette poignée de main observé en amont du podium avec Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP).

« Dès qu’il se passe quelque chose avec Rossi, ça a toujours beaucoup de répercussions car c’est tout simplement le pilote le plus médiatique du plateau, commentait-il. Par rapport à ce qu’il s’est passé l’an dernier, je n’ai eu aucun souci à admettre c’était une erreur de ma part et c’est d’ailleurs pour cette raison, que je suis aussitôt parti m’excuser. C’est important d’être conscient de ses erreurs, mais c’est vrai que cette année, l’histoire a pas mal changé. Le temps remet les choses en place disons, même si logiquement c’est difficile, voire quasi-impossible, d’être ami avec ses rivaux, qu’il s’agisse d’ailleurs de Valentino ou d’un autre. Après en piste, il y a la rivalité et en dehors, le respect doit être de mise. »

Après deux courses, le considère-t-il justement comme un de ses adversaires au Championnat ?

« Je n’aime pas citer un nom en particulier, mais à mes yeux, Andrea est peut-être un peu plus dangereux, surtout en termes de régularité, répondait-il. Andrea sera peut-être celui qui me donnera le plus de mal, mais Valentino est toujours là. Ce qui est marrant, c’est qu’au fil des années, il y a de nouveaux noms mais au final ce sont toujours les mêmes visages qui reviennent. L’an dernier Andrea, Valentino et moi, nous avions terminé aux trois premières places du Championnat. À voir si ça se confirme de nouveau. »

Le journaliste lui demande par ailleurs, s’il se verrait partager son box avec l’Italien. D'abord réticent, l’Espagnol n’excluait finalement pas cette possibilité, même si pour des raisons d’âge 'ça risque d’être compliqué' selon ses propres termes. « Après s’il court jusqu’à 50 ans… plaisantait-il. En tout cas, ce que fait Valentino à 40 ans et cette motivation qu’il continue d’entretenir, est juste incroyable. »

Cette interview EFE, relayée par marca.com, est à retrouver dans son intégralité ici.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés