Achat de billets
Achat VidéoPass
News
9 jours ago
By motogp.com

Miller fait son grand retour sur le podium à Austin !

Plus de deux ans que l’Australien attendait ça...

En Argentine, Jack Miller (Pramac Racing) était passé tout près de ce podium, après lequel il courait depuis son succès d’Assen 2016… Mais le Top 3 ne lui aura cette fois pas échappé à Austin !

« Ça faisait si longtemps depuis ce succès d’Assen. Je suis ravi, pour le team comme pour moi, d’avoir mis fin à cette longue période de disette, » commente l’Australien, qui avait fait office de meilleur pilote Ducati sur presque toutes les séances ce week-end.

Qualifié en quatrième position sur la grille, Jack Miller aura tout de même eu chaud en toute fin de course, puisqu’il avait opté – contrairement à ses adversaires – pour une combinaison soft / soft.

Support for this video player will be discontinued soon.

Miller : « Ça faisait longtemps que j'attendais ce podium »

« Le pneu avant soft était parfait sur les dix premiers tours et puis j’ai commencé à me faire quelques frayeurs, tout particulièrement dans cette série de droits, je sentais que ça glissait. J’ai compris que je n’allais pas pouvoir les suivre très longtemps. Dès lors, j’ai juste essayé de gérer mon avance sur Franco qui me suivait, explique-t-il. J’étais attentif au panneautage, mais quand je sortais du stadium, je le voyais arriver au loin. Je tentais de conserver le même rythme, tout en tâchant de ne pas trop taper dans mon pneu arrière au cas où. Et puis à partir du moment où Andrea l’a passé, l’écart a commencé à fondre. Je voyais 5.3 secondes, 5.0, 3.9… je me suis dit ‘oh non, oh non, il revient ! Jack, ne commet pas d’erreurs’ »

À une seconde près, Jack Miller parviendra finalement à contenir Andrea Dovizioso pour s’adjuger une troisième place, qui lui permet aujourd’hui de retrouver le Top 6 au Championnat, en amont de Jerez et du Mans, deux tracés qu’il affectionne !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés