Achat de billets
Achat VidéoPass
News
5 heures ago
By motogp.com

Guintoli : « Álex me rappelle un peu Kevin Schwantz ! »

Sylvain Guintoli revient pour motogp.com sur le triomphe d’Álex Rins à Austin.

Cette édition 2019 du Grand Prix Red Bull des Amériques restera dans les annales avec cette victoire d’Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), qui mettait fin à l’hégémonie de Marc Márquez (Repsol Honda Team) sur cette piste antihoraire. Un succès dont se réjouissait le clan Suzuki, privé de victoire depuis 2016 et tout particulièrement Sylvain Guintoli.

motogp.com a justement pu s’entretenir avec le pilote essayeur de la marque japonaise, histoire de revenir sur ce moment qu’il qualifie de lui-même ‘riche en émotions’, tout en évoquant son actualité.

Support for this video player will be discontinued soon.

L'envers des célébrations à Austin !

Comment as-tu vécu cette victoire d’Álex Rins à Austin ?
« Ce fut un moment riche en émotions. Jusqu’au bout, le suspense fut intense, mais Álex a parfaitement géré sa course, alors qu’il partait de loin. Au fil des tours, il a su conserver un très bon rythme. Et puis, la moto était tellement bien équilibrée, qu’il semblait véritablement surfer sur les bosses. On savait que cette première victoire allait arriver, car depuis quelques mois le potentiel était là. Mais sur ce circuit, c’était un peu inattendu. Au final, c’est une belle surprise et un soulagement aussi pour toute l’équipe. En tout cas, ça démarre très fort ! »

Selon toi, qu’est-ce qui a permis à Álex de faire la différence ?
« Tout d’abord, Álex a vraiment piloté d’une manière exemplaire. On voyait qu’il était totalement en confiance avec sa moto. Mais ce résultat, c’est aussi le fruit d’un long travail, de lui-même comme du team. Pour gagner à ce niveau, tout un tas de paramètres doivent être réunis. »

Support for this video player will be discontinued soon.

GRATUIT : Le moment où Rins a délogé Rossi des commandes...

Justement, sur quels points le package a le plus progressé ?
« Nous avons maintenant de réels points forts. On l’a bien vu à Austin. Même quand les pneus ont commencé à s’user, la moto répondait parfaitement. Et puis cette Suzuki est juste excellente en milieu de virage. Álex me rappelle d’ailleurs un peu Kevin Schwantz dans sa manière de piloter. Il se sert beaucoup du train avant. Avec ses trajectoires très refermées, il arrive très vite au point de corde et la moto a tout de même cette capacité à tourner. À l’époque, Kevin pilotait un peu comme ça. C’est un joli clin d’œil je trouve et c’est quelque part l’ADN de Suzuki qui ressort. La GSX-RR a également progressé au niveau moteur. Sur ce circuit, elle était même un peu plus rapide que la Yamaha. C’est un point sur lequel Suzuki a énormément travaillé cet hiver. L’objectif était de gagner en performance, sans pour autant changer le caractère moteur qui était déjà excellent l’an passé ; chose pas forcément évidente. Et puis le reste, ce sont des détails, comme le fait d’être confiance avec son châssis, sans compter qu’Álex a désormais plus d’expérience. Mais ce sont justement tous ces détails qui, mis bout à bout, ont contribué à cette victoire. »

Dovizioso et Rossi citent Álex comme un des prétendants au titre. Cette possibilité est-elle à prendre très au sérieux cette saison ?
« Bien sûr ! N’oublions pas que l’an passé, il était remonté très fort sur les dernières épreuves. Il était extrêmement régulier dans ses résultats. Il était tout le temps dans le Top 5, il a fait des podiums. Ce n’est pas nouveau finalement. Après attendons de voir comment ça va se dérouler. Il y a des circuits où on sera un peu mieux, d’autres un peu moins. Mais encore une fois, Álex a l’air en pleine confiance. Alors j’espère que ça va continuer comme ça. On croit tous en lui ! »

Il y a quelques jours tu étais en essais privés à Jerez. Sur quoi avez-vous travaillé ?
« Techniquement, je ne peux pas trop entrer dans les détails. Nous avons continué notre travail. Le test team est désormais bien rodé. Nous travaillons sur des points spécifiques. Les gains sont marginaux, mais ce sont des choses importantes pour parvenir à faire la différence. Nous avons eu deux journées de Test, une sur le sec et une sur le mouillé, que nous avons pleinement mises à profit. Là encore, nous avons pu collecter de nombreuses informations, qui serviront je l’espère au team officiel pour les prochaines courses. »

Quel sera ton programme d’ici les prochaines semaines ?
« Je serai au Test post-course de Jerez. Nous aurons ensuite d’autres essais en amont de ma wildcard à Barcelone. Ça va faire du bien, car je n’ai plus fait de courses depuis un moment. J’ai hâte de retrouver la grille et puis on va se servir de ces Grands Prix pour continuer de développer la moto. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés