Achat de billets
Achat VidéoPass
News
20 jours ago
By motogp.com

Jerez, nouveau défi pour le MotoGP™ !

La quatrième épreuve du calendrier approche à grands pas ; un rendez-vous important aux yeux de nombreux pilotes !

Le MotoGP™ entame sa tournée européenne avec un rendez-vous incontournable : Jerez, précisément la piste où tout a commencé pour Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team).

Support for this video player will be discontinued soon.

Le défi ultime !

C’était en 2002… le Majorquin avait d’ailleurs été contraint de patienter jusqu’au samedi en raison de ses 14 ans. Les saisons se sont depuis enchaînées et les victoires aussi… Le pilote ibérique en a décroché 68, dont cinq sur le tracé andalou. Après avoir porté les couleurs de nombreux constructeurs, l’Espagnol s’est fixé cette année un nouveau challenge en rejoignant Honda. Les débuts ont été semés d’embûches. À ce stade, ce dernier ne pointe du reste qu’au 17e rang, mais Jorge Lorenzo entend bien repartir du bon pied sur ce circuit où il avait été embarqué dans un malheureux accrochage l’an dernier. Et les statistiques penchent plutôt en faveur de Honda, comme en témoignent ces 21 succès inscrits en Andalousie depuis l’instauration du circuit au calendrier en 1987.

Le dernier ne date pas plus tard qu’il y a un an, avec ce cavalier seul de Marc Márquez (Repsol Honda Team). Toutefois le Championnat est souvent plein de rebondissements. La preuve à Austin. Tout le monde s’attendait à un triomphe retentissant du natif de Cervera et puis coup de théâtre, au neuvième tour, lequel se faisait piéger alors qu’il caracolait en tête. Une erreur, qui le repousse du coup en quatrième position du classement général.

Support for this video player will be discontinued soon.

Qu'est-il arrivé à Márquez dans le virage 12 ?

Les écarts restent néanmoins très faibles, puisqu’à peine neuf points le séparent d’Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati), qui ne s’attendait certainement pas à hériter des commandes en quittant Austin. Comme Termas, ce tracé a pour habitude de guère convenir à la Desmosedici… Et pour ne rien arranger l’Italien ne figurait qu’en cinquième ligne ! Mais le transalpin aura su tirer bénéfice de son bon départ pour arracher une belle quatrième place. Résultat suffisant pour lui permettre de récupérer le leadership.   

Support for this video player will be discontinued soon.

L'incroyable remontée de Dovizioso à Austin !

Intercalés entre les deux hommes, Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), demeure à ce jour le pilote ayant le plus brillé à Jerez avec neuf victoires. Le Docteur vient d’enchaîner deux podiums, mais plus question de se contenter de la deuxième marche ! Rappelons que les trois premières manches ont été remportées par trois marques différentes : Ducati, Honda et Suzuki… Il ne manquerait autrement dit plus que Yamaha !

Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) sera également à surveiller de très près. Suzuki avait déjà signé un Top 3 la saison passée à Jerez avec Andrea Iannone et cette fois, le clan japonais y débarque, tout fraîchement auréolé d’une victoire œuvre de son jeune protégé ! Le Catalan, désormais troisième, joue qui plus est à domicile !

Support for this video player will be discontinued soon.

Suzuki retrouve la plus haute marche du podium avec Rins

Derrière ce quatuor, on retrouve : Danilo Petrucci (Mission Winnow Ducati), décidément abonné à la sixième place… et à tout juste un point de lui, Jack Miller (Alma Pramac Racing), qui lui envie de plus en plus son statut. À vrai dire, l’Australien vient de renouer avec ce podium, auquel n’avait plus goûté depuis Assen 2016 !

Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), qui paie cher sa chute des États-Unis, sont en embuscade.

Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing), auteur du meilleur résultat d’une KTM sur le sec et notre rookie Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) complètent le Top 10 provisoire. Cette épreuve aura une importance toute spéciale également pour Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Tito Rabat (Reale Avintia Racing), qui auront tous à cœur de briller devant leur public.

Notre second tricolore Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing), classé deuxième de l’édition 2018, attend pour sa part beaucoup de ce Grand Prix avec l’arrivée de nouvelles pièces.

Alors soyez au rendez-vous pour cette quatrième épreuve du calendrier, ce dimanche à 14h.

Pour ne rien rater de cette saison et profiter de tout notre contenu vidéos, rejoignez-nous en vous abonnant dès à présent au VidéoPass MotoGP™.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Seconde victoire consécutive pour Márquez

Recommandés