Achat de billets
Achat VidéoPass
News
29 jours ago
By motogp.com

MotoGP™ : La menace Ducati sur Márquez en course ?

Bien que Marc Márquez ait remporté la pole sans conteste, il aura dans sa roue arrière trois pilotes Ducati aguerris sur piste changeante.

Que le début de saison 2019 de MotoGP est serré entre les quatre constructeurs Ducati, Monster Energy Yamaha Moto GP, Repsol Honda Team et Team SUZUKI Ecstar. Toutefois, sur le circuit du Mans, Marquez (Repsol Honda Team) semble emmener le Japonais dans une lutte solitaire face aux Italiennes.

En pole, le quintuple champion du monde est suivi par trois Ducati, les deux pilotes usines Danilo Petrucci et Andrea Dovisiozo prenant en sandwich Jack Miller (Pramac Racing). Quand on sait les excellentes prestations des pilotes lors de conditions changeantes – on se rappelle de Dovizioso et Miller à Assen en 2016 – cela a-t-il de quoi l’inquiéter ? En tous cas, Miller reste concentré peu importe les conditions :

« On a travaillé dur tout le weekend, spécialement en FP1 où on a fait beaucoup de tours sur pneus usés et essayer de les gérer au mieux. Pluie ou sec demain, et je pense qu’on a une bonne vitesse. On fera le maximum, on a une très bonne position de départ et on peut viser les premiers, l’an dernier j’ai fini 4è ici et je pense pouvoir viser le podium. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Miller : « Sur le mouillé comme sur le sec, on est rapides »

Petrucci est plus confiant, car a réalisé sa meilleure qualification de la saison et de retour en première ligne depuis Sachsenring 2018. Donc pluie ou sec, que préfère l’Italien ?

« Pour demain, je préférerais le sec, mais peut-être cela sera différent, au moins nous sommes rapides dans toutes les conditions, et nous pouvons défendre nos chances de podiums peu importe la météo. Lors des quatre premières courses, je suis parti loin derrière, mais cette fois-ci je suis en première ligne donc je peux faire encore mieux, et gérer une course à l’avant. J’espère que ce ne sera pas comme aujourd’hui, car cela sera dur de rester debout pendant 27 tours, ce sera dans tous les cas une course difficile. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Petrucci: « Ce n'était pas facile de cerner les conditions »

Pour sa part Dovizioso a aussi tranché pour sa météo préférée, lui qui répète sa position de Jerez sur la grille :

« Partir 4è, je suis content, parce que dans ces conditions il est plus facile de de faire une erreur que de faire un bon chrono. Mais j’aimerais que le warm-up se fasse sur le sec car on voulait tester quelque chose que l’on a pas pu faire aujourd’hui. Je ne sais pas pour demain, cela dépendra des conditions entre le sec, mouillé voire un mélange. J’espère que cela sera sur le sec, car sinon il y aurait trop d’incertitudes. Beaucoup d’autres pilotes ont le même rythme, notamment les quatre Yamaha qui sont très fortes, même si elles partent loin, à part Vale. Marc aussi est rapide, Maverick aussi, tout le monde peut penser au podium, donc ce sera une course très difficile. »

Revivez les qualifications du SHARK Helmets GP de France, et profitez de l’intégralité de nos vidéos en vous abonnant au VidéoPass MotoGP™.