Achat de billets
Achat VidéoPass
News
28 jours ago
By motogp.com

Miller : « Ça fait du bien de revenir dans le Top 4 »

Parti comme un boulet de canon et leader au Shark Helmets Grand Prix de France, l’Australien de Pramac rate le podium mais est heureux.

Il était très confiant lors des qualifications, moins au warm-up ce dimanche matin, Jack Miller (Pramac Racing) a fait le départ parfait au Mans. Mangeant rapidement Danilo Petrucci (Ducati), l’Australien a lancé sa Ducati sur Marc Márquez, avec qui il a livré une superbe lutte pendant quelques tours. Même leader pendant deux tours, Miller a perdu lentement son rythme, et échoué à la 4ème place à l’arrivée. Mais qu’est-il arrivé ?

« J’ai passé Danilo, ce qui était dur au départ. Il visait Marc, mais n’avait pas notre rythme. Une fois l’avoir dépassé, j’ai foncé Marc et l’ai doublé, mais j’étais trop à la limite en faisant cela. Quand il m’a repassé, il a vu que le rythme baissait et l’on a échangé plusieurs fois nos positions, et au final impossible de tenir sa vitesse, il était trop en forme. Il allait de plus en plus vite, en prenant un dixième par tour. Mais je remercie l’équipe et Ducati qui a fourni une bonne machine, dans le Top 4 on en a trois ! »

Support for this video player will be discontinued soon.

Miller, seul à avoir bousculé Márquez au Mans

Ayant pratiquement la même GP19 d’usine, Miller a toutefois pointé précisément les faiblesses vis-à-vis des pilotes officiels Ducati et commenté le choix crucial des pneus.

« C’est au niveau des virages lents, le 8 et la dernière chicane. Pour les pneus medium on a débattu même sur la grille. Je les ai utilisés en FP2 et en Q2, et cela fonctionnait vraiment bien, mieux qu’avec les softs. Pas au warm-up contrairement à Dovi qui disait que c’était compliqué de monter en température. Ça a marché super au départ, on avait besoin de vitesse au début, même si à la fin… Mais je pense qu’avec les medium il n’y avait aucune chance d’obtenir ce résultat-là. »

Voir cette publication sur Instagram

Very Independent @jackmilleraus

Une publication partagée par Pramac Racing MotoGP (@pramacracing) le

Une fois éjecté du podium, l’Australien a vu Valentino Rossi se lancer à sa poursuite :

« Je l’ai vu revenir peu à peu. Vous le savez, The Doctor est le maître des derniers tours ! J’ai donc essayé de me protéger sur les freinages autant que je peux, sans commettre de faute, pour le tenir derrière moi. »

Globalement, Miller signe un weekend positif avant d’enchaîner sur le Grand Prix d’Italie Oakley le 2 juin prochain.

« On pense déjà au Mugello, les semaines passées on était rapide mais j’ai senti que l’on avait jamais pu tout mettre ensemble. Ça fait du bien de revenir dans le Top 4 »

Revivez le Shark Helmets GP de France et visionnez toutes nos vidéos en direct ou OnDemand en vous abonnant au VideoPass MotoGP™.