Achat de billets
Achat VidéoPass
News
26 jours ago
By motogp.com

Hommage à Niki Lauda

C'est avec une immense tristesse que la famille du MotoGP™ a appris la disparition du triple Champion du Monde de F1 Niki Lauda.

Tags 2019

MotoGP™ et Dorna Sports sont profondément attristés d’apprendre le décès du triple Champion du Monde de F1 Niki Lauda. Véritable légende, il manquera à toute la communauté des sports mécaniques.

Sa carrière de pilote automobile débute en 1971. En l’espace de trois saisons, l’Autrichien se fait un nom, ce qui lui vaut d’obtenir un volant chez Ferrari à compter de 1974. L’Autrichien y décroche ses premiers podiums, ses premières poles et ses premières victoires. La concrétisation arrive finalement en 1975, lorsqu’il est sacré Champion du Monde… et ce dernier était bien partie pour récidiver l’année suivante, mais un tragique accident se produit au Nürburgring.

Dans le second tour, il perd le contrôle de sa monoplace et se fait percuter à pleine allure par d’autres concurrents. Dans le choc, son casque s’arrache et la voiture s’embrase. Prisonnier des flammes, l’Autrichien est finalement sorti de sa voiture à moitié inconscient. Transporté à l’hôpital, une partie de son visage est grièvement brûlée, mais ce dernier souffre surtout de grosses difficultés respiratoires en raison des vapeurs toxiques inhalées. Son état est tel, qu’un prêtre est même envoyé à son chevet pour lui administrer les derniers sacrements.

Mais miraculeusement six semaines plus tard, Niki Lauda est présent sur la grille du GP d’Italie, le visage bandé et prêt à en découdre face à son grand rival de l’époque James Hunt. Il faut dire qu’en l’espace de trois courses, l’Anglais lui a repris l’équivalent de 21 points. Au bout du compte, Niki Laudra achève la course au quatrième rang, si bien qu’à la veille de la finale, son avance s’est réduite à trois unités. Sous une pluie battante, il décide d’abandonner, alors que James Hunt termine troisième. Le titre reviendra donc à l’Anglais. Mais Niki Lauda rebondit de la plus belle des manières en 1977, en empochant un second titre.

L'Autrichien migre ensuite chez Brabham, avant d’annoncer son retrait de la compétition. Un retrait en réalité provisoire car en 1982, le voici de retour avec McLaren cette fois. Et en 1984, Niki Lauda s’adjuge un nouveau titre, un demi-point devant Alain Prost. Peu de temps après, fin 1985, il raccroche cette fois définitivement le cuir. Il exercera par la suite les fonctions de Team Manager, de consultant télé et même de Président non-exécutif de Mercedes F1 Team. Niki Lauda laisse un énorme héritage derrière lui, tant il a marqué l’histoire de la Formule 1.

MotoGP™ et Dorna Sports présentent leurs plus sincères condoléances à ses proches.

Carmelo Ezpeleta, PDG – Dorna Sports :
« J’ai aujourd’hui perdu un grand ami. C’était aussi un grand fan de notre sport. Il nous avait d’ailleurs honoré de plusieurs visites par le passé. J’adresse toutes mes condoléances à sa famille. Mes pensées sont avec ses proches. Niki manquera énormément à tous ceux qui l’ont connu. »

Recommandés